Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Gouvernance

Sports de nature : co-construire la protection des aires marines protégées

Publié le 11/07/2022 • Par David Picot • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, France

Stand-up paddle
mmphoto - stock.adobe.com
La pratique des sports de nature et de loisirs au sein des méconnues aires marines protégées (AMP) apparaît logiquement soumise à de nombreuses règles afin de protéger les milieux. Mais encore faut-il que tous les usagers, sportifs notamment, soient associés à la gouvernance de ces structures.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Surfer sur la vague des sports de nature

Neuf territoires passés au crible, une quinzaine de chercheurs mobilisés, plus de cent entretiens conduits… pour une immersion sportive au sein des aires marines protégées (AMP)(1). Autrement dit, des parcs nationaux, réserves naturelles, sites Natura 2000, réserve nationale de chasse ou et de faune sauvage ayant une partie maritime.

Autant de sites largement ouverts aux sports de loisirs et de nature, « pratiques qui ne sont pas sans effets sur le milieu », resitue Jean-Eudes Beuret, professeur à l’Institut Agro Rennes-Angers, en préface d’un ouvrage consacré à cette étude(2). A ses yeux, « les règles de l’AMP peuvent avoir aussi des effets sur les activités ». Encore faut-il qu’elles soient « connues, comprises et acceptées », d’autant plus quand il est question par exemple, de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sports de nature : co-construire la protection des aires marines protégées

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement