Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transition écologique

Transition écologique : « il faut créer des récits plus positifs que l’effondrement »

Publié le 13/07/2022 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : France

Destruction Of The White Concrete Wall
AdobeStock 3dsculptor
Emmanuel Bertin est directeur du Cerdd, le Centre ressource du développement durable, implanté depuis 2001 dans les Hauts-de-France. Cet organisme assure un travail de veille, ainsi que des programmes de formation.

Cet article fait partie du dossier

Transition écologique : bye-bye vieux monde

PHOTO - IMG_GAZ2079355_01.jpg

Emmanuel Bertin, directeur du Centre ressource du développement durable

Comment lever les freins existant chez les habitants vis-à-vis des politiques publiques en faveur de la transition ?

Il est essentiel d’engager des processus et des débats. Poser la question de la végétalisation d’une cour d’école, d’un quartier ou encore celle de l’extinction de la lumière la nuit suppose une démarche de conduite du changement, et cela fait peur à tous.

Si l’on interroge de but en blanc un habitant qui répond à un questionnaire assis dans son salon, il exprimera sans doute une préférence pour des cours d’école moins salissantes et qui limitent les risques de blessure en cas de chute ou pour davantage de places de stationnement.

Pour lever les freins chez les habitants, il faut des débats où chacun exprime ses peurs, où les gens échangent, trouvent des solutions alternatives et des compromis et au bout desquels la décision qui sera prise aura été discutée et aura fait l’objet d’un ­consensus.

Dans cet esprit, nous avons travaillé avec La 27e Région afin d’­apprendre aux élus à dialoguer et à coconstruire leurs projets avec les habitants.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Transition écologique : « il faut créer des récits plus positifs que l’effondrement »

Votre e-mail ne sera pas publié

JC

18/07/2022 09h00

Un tel niveau d’aveuglement frôle la malveillance, et je pèse chaque mot. Face aux bouleversements à l’échelle mondiale qui s’annoncent dans les prochaines années, vous imputez sournoisement aux citoyens la responsabilité de la lente prise de conscience du problème, comme si le fait était avéré, tout en proposant de prendre des photos pour changer les mentalités ? Voilà votre solution ? Sans chercher à vous offenser gratuitement, je ne peux voir dans cette démarche qu’une imposture.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement