Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement

Parc solaire géant en Gironde : des collectivités prudentes mais divisées sur le projet Horizeo

Publié le 08/07/2022 • Par Hélène Lerivrain • dans : Régions

energies_credits_blickpixel
blickpixel
Les élus locaux sont divisés, souvent réservés, mais aussi extrêmement prudents concernant Horizeo. Ce projet prévoit la construction d’un parc photovoltaïque sur une surface de 1000 hectares dans une zone boisée de la forêt des Landes de Gascogne, à Saucats. Il a fait l’objet d’un débat public qui s’est achevé en janvier.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après la mise en service d’une centrale solaire photovoltaïque sur 260 hectares à Cestas, en 2015, la Gironde accueillera-t-elle un nouveau parc plus de trois fois plus grand ? Le projet Horizeo, porté par Engie et Neoen, prévoit la construction, à Saucats, d’un parc photovoltaïque d’environ 1GW sur une surface boisée de 1000 hectares. A ce stade, un débat public a été organisé, de septembre 2021 à janvier 2022.

Bilan ? « Il y a consensus sur la place à accorder aux énergies renouvelables. En revanche, le défrichement fait partie des principaux points de discorde », avait souligné Jacques Archimbault chargé du débat public sur ce projet, en mars dernier, à l’occasion de la présentation du compte rendu qui décrivait des collectivités embarrassées et divisées sur le projet.

Une chose est sûre, « nous ne pourrons pas atteindre les objectifs affichés par la région en installant uniquement du photovoltaïque sur les toits et les terrains artificialisés. Le photovoltaïque au sol est donc une nécessité mais pas à n’importe quel prix », assure Laure Curvale, élue écologiste à Bordeaux métropole. « Nous n’avons pas envie de jouer aux apprentis sorciers surtout dans le massif des Landes de Gascogne », ajoute Benoist Aulanier, vice-président à la communauté de communes de Montesquieu.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Parc solaire géant en Gironde : des collectivités prudentes mais divisées sur le projet Horizeo

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement