Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme de l'Etat

Un Etat éparpillé façon puzzle

Publié le 12/07/2022 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Contrat-etat-regions
Contrat-etat-regions GAZETTE
Réunis à Deauville, le 8 juillet, les directeurs généraux d’intercommunalités ont dénoncé les injonctions paradoxales des représentants du pouvoir central. Mais au-delà des textes, les préfets peinent parfois à faire valoir leurs vues auprès des services déconcentrés de l’Etat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est un grand classique des congrès d’élus locaux et de cadres territoriaux. Lors de leurs universités d’été, le 7 juillet à Deauville, les membres de l’Association des directeurs généraux des communautés de France ont fait feu sur un Etat éparpillé façon puzzle, qui multiplie les injonctions paradoxales.

« On crée deux, trois agences par an. On est dans une forme de dilution de la responsabilité qui est mortifère pour nos territoires. Dans le domaine de la culture, l’avis de l’ABF (NDLR : Architecte bâtiment de France) n’est pas le même que celui des autres services de l’Etat. Pour ce qui est de la santé, c’est encore pire. Quand vous n’avez besoin de rien, vous n’êtes pas déçu… », fulmine le président de l’ADGCF, Yvonic Ramis.

Baisse des effectifs

A ses côtés, le préfet du Calvados ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un Etat éparpillé façon puzzle

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement