Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Economie de 10 milliards, contrats de Cahors 2, fin de la CVAE : pour France Urbaine, c’est non !

Publié le 08/07/2022 • Par Cédric Néau Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

fracen-urbaine-finances-une
C Neau
Lors de leur rencontre sur les finances locales, les élus de l’association des grandes villes, métropoles et grandes intercommunalités ont montré leur hostilité aux Contrats de Cahors et à une baisse des dépenses de 10 milliards. Ils s’inquiètent de la réalité des promesses de dialogue invoquées par la Première ministre lors de son discours de politique générale, alors que la baisse de la CVAE a été confirmée sans concertation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Johanna Rolland, présidente de l’association des métropoles et grandes intercommunalités ne comprend pas le raisonnement ni la stratégie du gouvernement Borne : En introduction de la rencontre des finances publiques organisée par France Urbaine le 7 juillet à Paris, elle a prévenu le gouvernement qu’une éventuelle participation au redressement des comptes publics de 10 milliards –évoquée par la majorité durant les Présidentielles mais pas confirmée hier dans le discours de politique générale de la Première ministre Elisabeth Borne – « n’était pas acceptable sans analyse ni discussion ».

Fin de la CVAE : une entorse aux promesses de dialogue

La maire de Nantes ne « voit pas le raisonnement qui consiste à faire porter 50 % de l’effort de la dette sur les collectivités alors qu’elles ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Economie de 10 milliards, contrats de Cahors 2, fin de la CVAE : pour France Urbaine, c’est non !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement