Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[édito] Territoires

Gouvernement : un tropisme trompeur

Publié le 08/07/2022 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

De gauche à droite : Caroline Cayeux, Christophe Béchu, Olivier Klein, Dominique Faure.
De gauche à droite : Caroline Cayeux, Christophe Béchu, Olivier Klein, Dominique Faure. MAXPPP
Les territoires auraient-ils décroché la timbale ? Sur le papier, aucun doute : le casting du gouvernement Borne remanié impressionne par l’arrivée d’une série d’élus locaux aux manettes­. Mais les apparences sont parfois trompeuses.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les territoires auraient-ils décroché la timbale ? Sur le papier, aucun doute : le nouveau casting gouvernemental « Borne 2 » impressionne par l’arrivée d’une série d’élus locaux aux manettes­.

En haut de l’affiche, le maire d’Angers­, ­Christophe ­Béchu, prend du galon. De « simple » ministre des Collectivités territoriales, ce proche d’Edouard­ ­Philippe est propulsé à la tête d’un très stratégique ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, en remplacement d’Amélie­ de ­Montchalin, battue aux législatives.

Nouveaux ministres

Il sera entouré de la maire de Beauvais­ et présidente de Villes de France, ­Caroline Cayeux, qui hérite du ministère des Collectivités territoriales ; d’un ministre délégué à la Ville et au logement, le maire de Clichy-sous-Bois et patron de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), Olivier­ Klein ; et d’une secrétaire d’Etat à la Ruralité, moins connue, maire de Saint-Orens-de-Gameville, Dominique Faure. Sans oublier une secrétaire d’Etat à l’Ecologie, ­Bérangère Couillard.

C’est donc un véritable « pôle territoire » qui voit le jour, comme un gage de proximité, de surcroît très orienté sur le changement climatique, priorité des priorités. Mais attention à ne pas céder aux apparences. En 2017, déjà, les portefeuilles ministériels dédiés aux collectivités n’avaient pas empêché les foudres des élus et des professionnels ciblés par des coupes franches dans les budgets et l’annonce surprise de la fin des contrats aidés.

Quant aux crises sociales et sanitaires qui se sont succédé, elles ont surtout été marquées par un mouvement de recentralisation ­vivement contesté par les acteurs locaux.

Marges très réduites

Cinq ans plus tard, et alors que la France a atteint sa cote d’alerte sur les finances publiques, les marges de manœuvre sont réduites à la portion congrue et ne laissent augurer rien de bon. Et personne n’ignore l’effort demandé par Emmanuel Macron aux collectivités de réaliser 10 milliards d’euros d’économies. Dans ce contexte, pourri par une spirale inflationniste inédite, le tropisme « collectivités » de l’exécutif pourrait bien faire long feu. Et se révéler une simple illusion d’optique.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gouvernement : un tropisme trompeur

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement