Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Enjeux cybersécurité


Les cyberattaques dans les services publics, comme les établissements de santé (hôpitaux, CMS, maisons de santé, etc.) ou d’éducation (écoles, collèges, lycées, universités, etc.), ont des conséquences majeures en raison de leur ampleur et de leur pouvoir de nuisance. Depuis deux ans, elles se sont multipliées et les signalements d’incidents de sécurité ont par exemple doublé en 2021 par rapport à 2019 et 2020 dans le secteur santé (CERT Santé). Pour réussir leur transformation digitale sans sacrifier la sécurité, ces organisations doivent mettre en place des plans de sécurité pour protéger la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations. Comment comprendre ces enjeux, anticiper et intégrer la cybersécurité dans son activité, de la prévention à la reprise d’activité ? Tour d'horizon des enjeux et solutions avec les experts de Cisco.

  • Accueil
  • Paroles de marque
  • A la une
  • Comment digitaliser l’expérience patient en toute sécurité

Cet article vous est proposé par Cisco

Comment digitaliser l’expérience patient en toute sécurité

Publié le 20/07/2022 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

Comment digitaliser l’expérience patient en toute sécurité
D.R.
Face au vieillissement de la population, à la progression des maladies chroniques et à l’augmentation des déserts médicaux, l’e-santé semble être une solution. Pour cela, elle doit replacer le patient au centre du parcours de soin tout en sécurisant sa composante numérique.

Les établissements de santé constituent des environnements de plus en plus ouverts, via par exemple l’utilisation de nombreux objets médicaux connectés. Ceux-ci améliorent la qualité des soins délivrés, mais peuvent en contrepartie accroître la cybervulnérabilité de ces mêmes établissements . Dès lors, comment proposer aux bénéficiaires une expérience à la fois satisfaisante et sécurisée ?

Une expérience patient réussie, qu’est-ce que c’est ?

En matière de santé, le premier besoin à satisfaire se situe au niveau de la relation entre le patient et le médecin ainsi que dans la qualité perçue des soins. François Triquera, Directeur Commercial Régional en charge de la Communauté Santé Cisco France, précise : « cette relation évolue aujourd’hui avec une multiplication des points de contact numériques dans le parcours médical ». En effet, la modernisation du secteur est en marche, portée par la télémédecine et le déploiement de services numériques socles comme l’Identité Nationale de Santé (INS).

Les différentes étapes de l’expérience patient

Le numérique peut ainsi contribuer à délivrer une meilleure expérience aux patients en créant une réalité physique « augmentée » rendue possible par un espace virtuel dédié.
Lors de son arrivée dans un établissement de santé, le patient peut être orienté dans les locaux par une technologie de guidage WiFi. Pendant son hospitalisation, il est possible que son lit, comme d’autres dispositifs médicaux connectés, intègre une solution de géolocalisation pour faciliter leur suivi par le personnel soignant. Il pourra ensuite bénéficier d’un retour au domicile plus rapide grâce à un suivi postopératoire à distance. Tout au long de sa prise en charge, les professionnels de santé pourront échanger sur l’évolution de sa situation via la messagerie sécurisée MS Santé ou confronter leurs avis lors d’une réunion virtuelle via Webex.
En plus des services connectés qui améliorent son expérience physique, le patient bénéficie aujourd’hui d’un espace numérique de santé. Mis en place au 1er janvier 2022 dans le cadre du plan Ma Santé 2022 et baptisé Mon espace Santé, il entend donner à chaque citoyen une vision globale de son parcours de santé et permettre une meilleure coordination des soins. François Triquera explique : « cet espace compile les informations reçues des différents logiciels médicaux et facilite, de façon transparente pour le patient, le partage de données entre professionnels de santé,».
Le patient peut également lui-même accéder en toute sécurité à ses données, stockées dans son Dossier Médical Partagé (DMP), recevoir des documents de santé en toute confidentialité via sa messagerie sécurisée, gérer ses rendez-vous médicaux grâce à un agenda intégré et consulter un catalogue de services numériques de santé référencés par l’État.
Toutefois, l’expert Cisco met en garde : « La démocratisation de ces outils comme de la visioconférence en santé passe par la garantie d’un accès sécurisé ».

Comment sécuriser l’expérience patient « augmentée » ?

Le succès d’un tel parcours digitalisé repose en effet sur sa bonne sécurisation. La protection des données de santé est par exemple au cœur des enjeux de cybersécurité d’autant que le nombre de documents échangés chaque année par le DMP et la MS Santé devrait passer de 10 millions à 500 millions d’ici 2023 d’après le Ministère de la Santé.
C’est pourquoi la sécurité informatique fait partie intégrante de l’approche globale défendue par Cisco . « Notre démarche “zéro trust” comprend la protection des applications, des réseaux et des terminaux qui permettent d’y accéder » détaille François Triquera. « À chaque étape, il s’agit de segmenter les composants pour pouvoir les isoler au besoin, et de contrôler rigoureusement les accès pour authentifier les connexions, en particulier à distance », précise-t-il.
Cette modernisation technique a été fortement accélérée dans le contexte de la pandémie de Covid-19 comme l’illustre le cas du CHU de Limoges qui a pu répondre à l’explosion de la demande de téléconsultations grâce au déploiement éclair de la solution de visioconférence Webex. « Cette transformation rapide suppose de poursuivre les efforts de sensibilisation et d’acculturation des équipes aux enjeux de cybersécurité et aux gestes “d’hygiène numérique” », souligne François Triquera.
Celui-ci conclut néanmoins sur une bonne nouvelle : « les démarches à entreprendre pour sécuriser les systèmes d’information de santé sont aujourd’hui bien documentées et encadrées, que ce soit à travers la directive européenne NIS [qui s’applique aux opérateurs de services essentiels ou OSE] ou les différentes ressources mises à disposition par l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information [ANSSI]. »
Ce cadre partagé et officiel permet d’orienter les plans de sécurisation des établissements de santé, soutenus financièrement par les pouvoirs publics.

Contenu proposé par Cisco

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement