Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Salaires

Point d’indice : la revalorisation de 3,5 % entre dans le vif du sujet

Publié le 05/07/2022 • Par Claire Boulland Romain Gaspar • dans : A la une, A la une emploi, A la Une finances, A la Une RH, Actu Emploi, Actu experts finances, France, Toute l'actu RH

Salaire-fiche de paie-UNE
fullempty - Fotolia
La Gazette a pu consulter le projet de décret prévoyant l’augmentation de 3,5 %, à compter du 1er juillet 2022, de la valeur du point d’indice de la fonction publique. Celle, annuelle, du traitement afférent à l’indice 100 majoré est ainsi porté à 5 820,04 euros. Découvrez tous les montants.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le dégel du point d’indice devient concret. A deux jours de sa présentation au Conseil des ministres, le projet de décret actant une revalorisation de 3,5 %, rétroactive au 1er juillet, a été transmis pour avis au Conseil national d’évaluation des normes (CNEN). La Gazette a pu se le procurer. L’annonce en avait été faite aux syndicats et employeurs publics le 28 juin dernier, lors de la conférence salariale.

Concrètement, le minimum de traitement (indice majoré 352) sera porté à 1 707,21 euros par mois (contre 1 649,48 euros actuellement) et à 20 486,54 euros par an (contre 19 793,77 euros actuellement).

Au sommet de la grille (indice majoré 830), celui-ci est porté à 4 025,53 euros mensuels (contre 3 889,40 euros actuellement) et 48 306,33 euros annuels (contre 46 672,81 euros ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Point d’indice : la revalorisation de 3,5 % entre dans le vif du sujet

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement