Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention

Moustique tigre : des disparités dans la lutte mais des leviers connus

Publié le 06/07/2022 • Par Hélène Lerivrain • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

moustique-zika-UNE
James Gathany / Domínio público
Qui fait quoi en matière de lutte contre le moustique tigre ? Entre le volet sanitaire, le contrôle de la nuisance, les obligations d’hygiène et de salubrité, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, d’autant plus que des disparités existent selon les territoires. Les leviers sont, malgré tout, connus : il s’agit de lutter contre les larves par la communication et la mobilisation sociale. Le moustique tigre est désormais présent dans 67 départements de France métropolitaine.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Il gagne inexorablement du terrain. Originaire d’Asie, le moustique tigre -Aedes albopictus de son nom scientifique- a été observé pour la première fois en France métropolitaine, à Menton, en 2004, et s’étend désormais à 67 départements métropolitains. « Mais toute la carte finira par être rouge, prévient Bruno Tourre, directeur général de l’Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID Méditerranée). Il a pour caractéristique d’être invasif, nuisant mais aussi vecteur potentiel des maladies de dengue, chikungunya, et zika », explique-t-il.

Une réglementation complexe

De nouveaux textes réglementaires sont ainsi apparus en 2019. Les agences régionales de santé (ARS) exercent désormais la compétence sanitaire. En ce qui concerne le contrôle de la nuisance ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Moustique tigre : des disparités dans la lutte mais des leviers connus

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement