Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

« Les acteurs du sport sont en difficulté face au séparatisme »

Publié le 29/07/2022 • Par Robin Richardot • dans : A la Une acteurs du sport, A la Une prévention-sécurité, Actu expert acteurs du sport, Actu experts prévention sécurité, France

Médéric Chapitaux
MC
Ancien gendarme, Médéric Chapitaux est aujourd’hui docteur en sociologie, spécialiste de la radicalisation dans le monde du sport. Membre du Conseil des sages de la laïcité, il analyse ce phénomène et revient sur la figure de l’éducateur radicalisé, véritable menace dans les clubs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A-t-on une idée précise de l’ampleur de ce phénomène de radicalisation dans les clubs sportifs français actuellement ?

En novembre 2020, Roxana Maracineanu, alors ministre des sports, annonce qu’il y a 122 clubs qui s’entraînent dans un environnement séparatiste. A l’époque, les parlementaires se satisfont de ce chiffre en se disant que, par rapport aux 150 000 clubs au total en France, ce n’est rien. Mais si on va plus loin dans l’étude statistique, on sait que le niveau moyen de licenciés dans un club est de 93 personnes. Cela veut dire qu’aujourd’hui sur le territoire national, on laisse 11 000 personnes s’entraîner dans un environnement séparatiste. C’est déjà plus inquiétant.

D’autres études sont-elles venues appuyer ces chiffres du ministère ?

Quelques jours après cette prise de parole ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité, Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les acteurs du sport sont en difficulté face au séparatisme »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement