Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

ITW PARITE dans la haute fonction publique

« Il faut une politique RH véritablement axée sur la parité »

Publié le 30/06/2022 • Par Julie Krassovsky • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

itw-martine-filleul-verien
Filleul/Vérien
10 ans après la loi Sauvadet, Martine Filleul (SER, Hauts-de-France) et Dominique Vérien (Union centriste, Bourgogne-Franche-Comté), les deux rapporteures du rapport de la commission femmes-hommes du Sénat sur la parité dans la haute fonction publique, constatent qu’il faut passer à la vitesse supérieure !

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En dix ans, le taux de primo-nominations féminines dans les postes d’encadrement supérieur n’a augmenté que très lentement, comment l’expliquez-vous ? La cible des primo-nominations n’est-elle pas insuffisante ?

Dominique Vérien  : Cette hausse mesurée est tout d’abord liée au taux de renouvellement des emplois d’encadrement qui peut être faible selon les années. L’année 2015 par exemple a enregistré 32 % de renouvellement dont 14 % de primo nominations (au sein desquelles 33 % de femmes). La deuxième raison tient à ce que certaines femmes primo nominées ne restent pas en fonction. Entre 2013 et 2018, il y a eu une véritable stagnation dans la fonction publique territoriale liée à ce peu de renouvellement. Alors, effectivement, la cible des primo-nominations n’est pas suffisante ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il faut une politique RH véritablement axée sur la parité »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement