Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Dépenses sociales

2021, une année « atypique » pour les dépenses sociales des départements

Publié le 29/06/2022 • Par Mariette Kammerer • dans : A la une, A la Une finances, A la Une santé social, Actu expert santé social, Actu experts finances, France

social-depense-argent-tirelire
xtock / AdobeStock
L’enquête annuelle de l’Odas révèle une très faible hausse des dépenses sociales départementales en 2021, liée à une reprise économique et à des concours accrus de l’Etat. Mais la tendance haussière devrait reprendre dès 2022.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jamais les dépenses sociales et médicosociales des départements n’ont si peu augmenté d’une année sur l’autre, constate l’Odas dans son enquête annuelle réalisée auprès de 47 départements métropolitains. L’exercice 2021 fait donc figure d’exception. C’est d’autant plus surprenant, souligne l’observatoire, que la crise sanitaire a continué de perturber la vie économique en 2021.

Une charge stable en 2021

La dépense nette d’action sociale départementale, qui inclut les dotations de l’Etat, n’a progressé que de 0,4% par rapport à 2020. Et puisque les concours de l’Etat ont progressé de 2,3%, la charge nette pesant sur les budgets départementaux n’a pas du tout augmenté (-0,1%). Ainsi, les dépenses d’allocations (RSA, APA, PCH) ont augmenté de 140M€, mais la charge a diminué légèrement (-50M€ ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

2021, une année « atypique » pour les dépenses sociales des départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement