Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[ENTRETIEN] Bientraitance en établissement

« Avec le label Humanitude, il y a moins de turn-over, moins d’accidents de travail »

Publié le 01/07/2022 • Par Christelle Destombes • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France

ANNIE DE VIVIE
ANNIE DE VIVIE sophie brandstrom
Après le scandale de la maltraitance en Ehpad révélé par les Fossoyeurs, les 26 établissements labellisées Humanitude démontrent qu’il est possible de respecter une démarche qualité, éthique, de bientraitance, explique Annie de Vivie, directrice des formations.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Qu’est-ce que l’Humanitude ?

L’Humanitude est une philosophie de soin qui outille le lien entre les êtres humains que sont les personnes aidées et les soignants, avec des techniques très opérationnelles autour des regards, des paroles, des touchers… Elle repose sur cinq grands principes :

  • la douceur des soins – « zéro soin de force, sans abandon de soin » –,
  • le respect de l’intimité et de la singularité,
  • la lutte contre la grabatisation – « Vivre et mourir debout » –,
  • le maintien du lien social par l’ouverture vers l’extérieur et une organisation au service de la qualité de vie – « Lieu de vie, lieu d’envies ».

Les établissements pilotes ont créé un référentiel avec nous, qui objective l’ensemble de la démarche avec plusieurs centaines d’indicateurs(1). Ce référentiel fait d’une pierre trois coups : il permet de répondre aux exigences réglementaires liées à la démarche qualité, de pérenniser la démarche de bientraitance et faire savoir qu’une qualité de prendre soin est possible, de manière à rassurer le grand public, mais aussi à attirer les professionnels.

Comment fonctionne la labellisation ?

La force de l’Humanitude, c’est qu’elle s’enseigne et se met en œuvre en situation réelle de travail dans le temps imparti par les structures. Elles ont bien repéré que l’Humanitude doit devenir la philosophie de l’établissement pour se pérenniser. Nous mettons donc en place une démarche de formation pour tous : d’abord la direction, ensuite, les équipes de soins, de la vie sociale, de la restauration, pour qu’elles acquièrent ces techniques dans leur domaine. En général, les établissements mettent trois ans à déployer la démarche de formation, pour faire monter les équipes en compétences et former des référents qui vont aider au compagnonnage, à l’évaluation et au pilotage de la démarche. Quand elles se sentent prêtes, les équipes passent une convention avec l’Association Asshumevie, qui a créé et qui délivre le label. Là, des cadres de santé ou des directions d’établissement déjà labellisés passent deux jours sur place, y compris la nuit, pour vérifier que l’établissement respecte le référentiel. S’il atteint 80 % des critères du label, il le reçoit pour cinq ans. Tous les ans, il doit produire une auto-évaluation et il reçoit une visite de suivi au cours des cinq ans.

Quel est le budget nécessaire ?

Pour un établissement d’une centaine d’habitants, avec 60 professionnels à former, le budget formation court de 20 à 30 000 € par an, selon la rapidité avec laquelle le personnel est formé. C’est un budget, certes, auquel s’ajoute la convention pour le label qui coûte 5 000€ pour la première visite, les deux jours de formation obligatoire par an pour le pilotage et l’analyse de l’autoévaluation avec les organismes de formation. Ensuite, la visite de suivi dans les cinq ans coûte 1 500€.

L’ARS Grand Est a mesuré les indicateurs médico-économiques des labellisés de son territoire au regard des autres Ehpad. Elle a constaté qu’il y avait moins d’absentéisme chez les labellisés. L’investissement en vaut la chandelle ! Il y a moins de turn-over, moins d’accidents de travail, moins de troubles du comportement chez les personnes accompagnées, moins d’escarres, moins de gens dénutris… Cela fonctionne à tous les niveaux, et donc pour l’intérêt général. Une autre étude menée pour la CNSA montre que le label est devenu une marque employeur, notamment après la crise sanitaire et la démobilisation des équipes, la quête de sens…

Pourquoi ce label n’est-il pas plus déployé ?

L’association existe depuis une dizaine d’année et nous recevons le haut patronage du président de la République pour notre colloque annuel. Nous essayons de convaincre depuis des années, et l’avenir est devant nous… Nous rêvons ainsi que la formation initiale des métiers s’empare de l’Humanitude et l’enseigne partout, pour que nous n’ayons plus qu’à “resserrer les boulons”… Que ce label puisse être reconnu dans les certifications publiques, qu’il soit mieux connu et reconnu par l’ensemble des autorités et du grand public. Enfin, que les établissements puissent être financés à hauteur de leur démarche : l’équation tarifaire GMPPMP est une prime à la grabatisation ! Il faudrait introduire des indicateurs complémentaires sur la qualité de vie au travail, le nombre d’hospitalisations des personnes…

Notes

Note 01 « Vieillir debout, ils relèvent le défi : le label Humanitude », Annie de Vivie, Chronique Sociale, janv. 2022 Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Avec le label Humanitude, il y a moins de turn-over, moins d’accidents de travail »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement