Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « Si les maires ne s’engagent pas, il ne peut y avoir de revitalisation des centres-villes »

[Entretien] Commerce

« Si les maires ne s’engagent pas, il ne peut y avoir de revitalisation des centres-villes »

Publié le 27/06/2022 • Par Sophie Le Renard • dans : France

philippe laurent
Fabien Calcavechia/La Gazette
La question de la revitalisation des centres-villes englobe de nombreux enjeux de commerce, d'habitat, de mobilité. C’est le combat de l’association d'élus Centre-Ville en mouvement. Celle-ci organise les 28 et 29 juin 2022 les Assises européennes du centre-ville, à Strasbourg. Questions à Philippe Laurent, son président et maire (UDI) de Sceaux (Hauts-de-Seine).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel regard portez-vous sur les quinze années d’action de l’association Centre-ville en mouvement, que vous présidez ?

Face à l’accélération de l’aménagement des zones commerciales en périphérie, mais aussi l’étalement urbain, nous avons porté un message en faveur des cœurs de ville. Les défis auxquels ils sont confrontés sont multiples : vitalité commerciale, aménagements des espaces publics, mobilité, enjeux environnementaux, d’animation culturelle.

Si cette réalité était connue de l’Etat depuis une dizaine d’années, le programme Action cœur de ville pour les villes moyennes a donné une impulsion très forte. La prise en compte globale de tous les enjeux des centres urbains est particulièrement intéressante dans ce dispositif, qui doit devenir pérenne.

Le rôle de la Caisse des ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Si les maires ne s’engagent pas, il ne peut y avoir de revitalisation des centres-villes »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement