Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Restauration collective

La réservation des repas, un autre moyen de réduire le gaspillage alimentaire

Publié le 29/06/2022 • Par Valérie Brunet • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actualités Education et Vie scolaire, France, Innovations et Territoires

gaspillage-alimentaire-UNE
Fotolia-highwaystarz
Prévoir le nombre de repas en restauration collective permet de commander les quantités de denrées alimentaires adéquates, donc de réduire le gaspillage alimentaire. Des collectivités ont déployé des systèmes de réservation. Toutes s’accordent sur la diminution du gaspillage mais, sur le terrain, les pratiques diffèrent.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« La réservation de repas est un dispositif efficient pour lutter contre le gaspillage alimentaire », affirme d’emblée Soraya Ouldji, adjointe chargée de la petite enfance et de la restauration scolaire à la ville de Strasbourg (286 600 hab.). De fait, un décret du 4 avril 2022 permet aux collectivités d’expérimenter des solutions de réservation de repas en restauration collective dans ce but. Il définit les modalités d’application de l’expérimentation pour adapter l’approvisionnement au nombre de repas nécessaires.

Les gestionnaires doivent transmettre au préfet de région, avant le 1er juillet 2023, un dossier décrivant la structure de l’établissement et la solution de réservation de repas retenue. L’expérimentation dure six mois minimum et s’achève au plus tard le 31 décembre 2023. Les évaluations du gaspillage alimentaire, du taux de fréquentation et de la satisfaction des usagers vis-à-vis du système de réservation font partie intégrante du dispositif.

Sans attendre le décret, bon nombre de collectivités ont déployé de tels dispositifs. Si toutes s’accordent sur le lien entre ­réservation de repas et diminution du gaspillage, sur le terrain, les ­pratiques diffèrent.

Des ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La réservation des repas, un autre moyen de réduire le gaspillage alimentaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement