Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Métiers

Technicien de laboratoire : du dépistage à la qualité des eaux, des analyses stratégiques

Publié le 30/06/2022 • Par Solange de Fréminville • dans : Actu Emploi, France, Métier et carrière santé social, Toute l'actu RH

Des analyses en laboratoire
Auremar / Adobestock
Passés il y a peu en catégorie A, les techniciens paramédicaux de laboratoire ont vu leur métier valorisé en raison de leur importante contribution à la réalisation des tests Covid.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les efforts fournis lors de chaque vague dʼépidémie de ­Covid-19 n’auront pas été vains. Aux côtés des préparateurs en pharmacie hospitalière et des diététiciens, les techniciens paramédicaux de laboratoire médical sont intégrés dans la catégorie A, selon le décret n° 2022-625 du 22 avril 2022.

Une reconnaissance très attendue en raison de leur importante contribution à la réalisation des tests ­Covid au sein des laboratoires départementaux dʼanalyses (LDA) publics qui les emploient. « Cʼest un vrai bonus pour eux, une valorisation de leurs ­compétences, de leur travail, qui ­comporte des risques, et de leurs responsabilités », salue ­Isabelle ­Martel, directrice du LDA des Bouches-du-Rhône (80 agents).

En phase avec la société

Mais la reconnaissance est restreinte à une petite partie des effectifs de techniciens territoriaux de laboratoire. Seuls ceux qui travaillent spécifiquement en biologie médicale sont concernés, alors que, en réalité, selon ­Aurèle ­Valognes, ­directrice du LDA de la ­Mayenne (50 agents) et présidente de lʼAssociation française des directeurs et cadres de laboratoires vétérinaires publics dʼanalyses, « la mobilisation de tous les agents, quelle que soit leur catégorie, a été nécessaire pour les analyses de tests ­Covid par RT-PCR, tout en continuant à assurer les autres activités ».

Biologie vétérinaire, ­sécurité alimentaire, qualité des eaux, phytopathologie… la palette des domaines étudiés est étendue dans ces établissements qui, pour certains, se sont réunis au sein de groupements dʼintérêt public. Dʼaprès ­Isabelle ­Martel, le LDA des Bouches-du-­Rhône, qu’elle dirige, est « le seul à faire, en plus de ce large panel dʼactivités, de la biologie médicale, en ­particulier pour la protection maternelle et infantile, ou le dépistage des maladies sexuellement transmissibles et de la tuberculose ». 

Pour ces raisons, technicien territorial de laboratoire, « cʼest un métier passionnant, en phase avec les aspirations de la société sur les questions de santé, dʼenvironnement et de ­sécurité alimentaire », estime ­Eric ­Gueneau, directeur du LDA de la ­Côte-dʼOr (80 agents).

Des évolutions possibles

Yann ­Romera, technicien paramédical, diplômé dʼun BTS en bio-analyses et contrôles, est satisfait dʼexercer un métier devenu « stratégique », « arme sans égale ­contre la crise sanitaire », au sein du LDA des Bouches-du-Rhône. Comme il sʼest orienté vers la micro­biologie alimentaire et des eaux, il traite aussi des échantillons venus des sites de baignade, des collèges, des Ehpad, etc.

Malgré tout, les employeurs territoriaux ­rencontrent des ­difficultés à recruter à cause de la concurrence des ­laboratoires privés et hospitaliers, et des contraintes du service public, assuré 24 h / 24 et 7 j / 7. Mais, dʼaprès Aurèle Valognes, la territoriale offre une grande polyvalence et des possibilités dʼévolution, vers des fonctions de techniciens « milieux et paysages » ou « qualité des rivières ».

« J’aime la diversité des tâches à effectuer »

Adeline Van RossumAdeline van Rossum, technicienne paramédicale du laboratoire départemental d’analyses (LDA) des Bouches-du-Rhône

« Avec un DUT “analyses biologiques et biochimiques”, j‘ai travaillé dans des laboratoires privés, qui offraient peu de possibilités d‘évolution, avant d‘entrer au LDA des Bouches-du-Rhône, dans le pôle “sérologie, biochimie, hématologie”. J‘effectue des analyses de prélèvements – sang, urines –, en relation avec les centres de dépistage – pour les maladies sexuellement transmissibles, le cancer du col de l’utérus… – et de protection maternelle et infantile. J‘aime la technicité de mon métier et la diversité des tâches. Dès le premier confinement, nous avons été très sollicités pour les tests ­Covid, un peu pour les prélèvements, surtout pour les analyses. La crise sanitaire nous a permis de mettre en avant notre mission de service public. Je passe en catégorie A, sur le premier échelon. Cela m‘­apporte une meilleure reconnaissance de mon diplôme et une hausse de ma rémunération. »

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Technicien de laboratoire : du dépistage à la qualité des eaux, des analyses stratégiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement