Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Prévention des noyades

Des propositions contre la pénurie de maitres nageurs sauveteurs

Publié le 22/06/2022 • Par David Picot • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport, France, Métiers et carrières acteurs du sport, Toute l'actu RH

Piscine enfant maître nageur
©Nomad_Soul - stock.adobe.com
Il apparaît urgent d’améliorer l’attractivité du métier de maître-nageur sauveteur (MNS). En ce début d’été, l’association Asporta publie une étude sur les raisons susceptibles d’expliquer les tensions en matière de recrutement de ces professionnels de l’enseignement de la natation. Elle formule aussi des propositions présentées au ministère des Sports.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La profession de maître-nageur sauveteur serait à la fois « méconnue et mal reconnue ». Le constat émane d’une étude réalisée sous l’égide de l’association Sport et Agglomérations (Asporta), dont les résultats seront présentés le 23 juin à l’occasion de la 3ème journée nationale de prévention des noyades à Aix-les-Bains (Savoie).

Après un premier travail relatif aux besoins de MNS, cette étude « visait à identifier les raisons d’un manque » en matière de surveillance des bassins, resitue Alain Hamida, président d’Asporta. Lequel, à travers son réseau, a recueilli 500 réponses d’exploitants de centres aquatiques et de représentants de directions des sports, sur environ 4 000 établissements en France. « Ce dossier est brûlant, reprend-il. Il est urgent de trouver des solutions et de mettre ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des propositions contre la pénurie de maitres nageurs sauveteurs

Votre e-mail ne sera pas publié

stephane

24/06/2022 04h40

Je viens de lire les propositions faites par l’asporta et je me dis que le niveau de réflexion n’est pas du tout à la hauteur des enjeux de cette problématique de pénurie de MNS.

Etant ETAPS mns depuis plus de 35 ans, je crois qu’il va falloir donner un cours à ces gens là pour comprendre l’histoire de cette profession et surtout leur faire comprendre les enjeux car d’ici moins d’une dizaine d’années, une piscine sur 3 fermera ses portes en France..

Commenter
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement