Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques publiques

Cabinets de conseil : les sénateurs mettent la pression avec une proposition de loi

Publié le 21/06/2022 • Par Pascale Tessier • dans : France

consultants
Getty Images
Reprochant à l’État de s’être limité aux « effets d’annonce », les sénateurs viennent de déposer une proposition de loi transpartisane pour encadrer le recours aux cabinets de conseil privés et éviter « le foisonnement incontrôlé. »

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Rigueur et transparence ! Se défendant de vouloir nourrir la polémique, ni même d’attiser un complot, pas plus que de les bouter hors des arcanes de l’Elysée et des ministères, les sénateurs veulent encadrer le recours aux cabinets de conseil privés.

Ce mardi 21 juin, au terme des travaux de la commission d’enquête ayant réuni 16 sénateurs, ils ont déposé une proposition de loi (PPL) transpartisane et demandé à la Première ministre, Élisabeth Borne, d’engager la procédure accélérée afin de l’inscrire au plus vite au calendrier parlementaire. « Il y a urgence », estiment Arnaud Bazin (LR, Val d’Oise) et Éliane Assassi (PCF, Seine-Saint-Denis) pour qui le gouvernement s’est contenté « d’effets d’annonce » lorsqu’a été révélé le montant de 1 milliard d’euros versé aux cabinets privés en 2021, soit deux fois plus qu’en 2018.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Proposition de loi encadrant l'intervention des cabinets de conseil privés dans les politiques publiques, 21 juin 2022, 31 pages.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cabinets de conseil : les sénateurs mettent la pression avec une proposition de loi

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement