Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Législatives 2022

« Les relégués des métropoles nourrissent le vote Le Pen »

Publié le 21/06/2022 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

Embouteillages-velo-cevennes
Audrey Viste
Percée du RN dans le Sud-Ouest, scores record des candidats de Jean-Luc Mélenchon dans l’ancienne ceinture rouge parisienne, victoire macroniste dans la plupart des vignobles de prestige… le géographe Laurent Chalard analyse les résultats du second tour des législatives à l’aune des fractures territoriales qui affectent le pays.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Comment expliquez-vous la percée du Rassemblement national, qui multiplie par dix son nombre de députés ?

Les relégués des métropoles nourrissent le vote en faveur du parti de Marine Le Pen autour de Paris, Lyon et Bordeaux. Le parti décroche, ainsi, des sièges de députés dans des départements qui ne faisaient pas du tout partie de ses fiefs traditionnels, comme l’Essonne, la Seine-et-Marne, la Gironde, l’Ain et l’Isère. Les classes populaires chassées des centre-villes sont le terreau du Rassemblement national.

En Gironde, le vote RN est aussi renforcé par des chasseurs très ancrés à droite qui, par le passé, mettaient un bulletin du parti CPNT dans l’urne. En Charente, l’élection d’un député Rassemblement National alimenté par la désertification des services publics dans ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les relégués des métropoles nourrissent le vote Le Pen »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement