Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Maintien à domicile des personnes âgées

Coordinateur autonomie : un facilitateur pour les personnes âgées

Publié le 24/06/2022 • Par Laure Martin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Métier et carrière santé social

aide a domicile
pikselstock/Adobestock
Un nouveau métier émerge depuis quelques années dans le secteur du grand âge : le coordinateur autonomie. Son rôle est d’aider les seniors et leurs aidants à organiser les services et les prises en charge à déployer pour répondre et respecter le projet de vie de la personne.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le rôle d’un coordinateur autonomie/care manager/ conseiller grand âge – les appellations sont nombreuses – est de créer du lien entre tous les intervenants du domicile pour réaliser l’accompagnement le plus personnalisé possible de la personne âgée en perte d’autonomie. Sa mission consiste donc à identifier les besoins des personnes âgées, et de mettre en place les dispositifs correspondant le mieux au projet de vie.

Ancien directeur d’Ehpad, Stéphane Petitjean est care manager depuis trois ans à Bordeaux. « Nous sommes tous issus du monde médico-social, sanitaire ou social, explique celui qui a créé son entreprise ExpertAutonomie en 2019. Notre point commun est généralement d’avoir constaté un manque de dispositifs pour la prise en charge de la perte d’autonomie des seniors, notamment des alternatives à l’Ehpad. »

Identifier le besoin

Le coordinateur autonomie est généralement sollicité par la personne âgée ou sa famille, elles-mêmes mises en relation par le médecin traitant ou l’infirmière libérale « lorsqu’ils sentent une difficulté pour le maintien à domicile », indique Stéphane Petitjean. Lors de la prise en charge, le coordinateur autonomie se déplace au domicile des personnes afin de découvrir leur environnement et leur histoire de vie. « Avec toutes les informations récoltées et mon expertise, je vais pouvoir déclencher les réponses qui conviennent », souligne-t-il.

Il peut aider à la mise en place de soins à domicile avec l’intervention d’une infirmière libérale, d’une auxiliaire de vie, organiser un accompagnement psychologique, identifier du matériel médical utile au maintien à domicile ou encore gérer des problèmes administratifs. Il peut également effectuer le lien entre la personne aidée et différents organismes comme le conseil départemental, les caisses de retraites, mutuelle, CAF et divers établissements de santé.

Tissu local

« Mon travail consiste à déclencher les bonnes solutions, il s’agit donc avant tout d’un travail d’équipe », précise Stéphane Petitjean, se définissant comme un facilitateur. Les coordinateurs autonomie ont donc vocation à travailler localement afin de tisser un réseau local avec l’ensemble des professionnels du secteur médical, médico-social et social.

Cette intervention se rapproche de celle des Dispositifs d’appui à la coordination (DAC), financés par des fonds publics, et qui assurent la coordination des patients relevant d’un parcours complexes tout âge confondu. Les coordinateurs autonomie sont quant à eux soit salariés d’une association de services à destination des personnes séniors, d’une résidence séniors ou encore d’un centre médical ; soit indépendants. Dans ce dernier cas, ils sont alors directement rémunérés par les familles. A titre d’exemple, Stéphane Petitjean propose soit une facturation pour un service identifié, sur la base d’un devis. Soit un abonnement mensuel (70, 120 ou 170 euros) permettant un certain nombre de services afin de tenir compte de l’évolution de la situation de la personne dans le temps.

Une formation à partir de septembre

Si jusqu’à présent, les coordinateurs autonomies émergent au fil de l’eau en fonction de leur expérience et expertise de terrain, des formations se déploient progressivement afin de structurer le métier. Ainsi, l’Académie des services à la personne (ASAP), organisme de formation intégré au groupe Oui Care (services à domicile) et l’organisme de formation Askoria, ont créé le diplôme de coordinateur autonomie / conseiller grand-âge, qui accueillera sa première promotion en septembre 2022.

Ce diplôme de niveau 7 (Master), d’une durée de 14 mois, est proposé aux personnes issues de formations médico-sociales, médicales ou paramédicales. La formation est divisée en quatre blocs de compétences. Tout d’abord, la stratégie globale visant à connaître l’environnement de la personne âgée, les pathologies, etc. Le bloc 2 est dédiée à l’approche de la personne aidée, l’écoute et l’analyse du besoin. Le bloc 3 concerne le développement du réseau tandis que le bloc 4 aborde le centre de profit avec les questions RH, gestion financière, etc.

« Notre CFA propose ce diplôme pour les salariés de notre réseau Oui Care, indique David Becanier, directeur formation et CFA groupe Oui Care. Cependant, Askoria peut tout à fait commercialiser la formation à qui le souhaite, notamment à des agents de la fonction publique. » Pour la session de septembre, 16 personnes sont déjà inscrites.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Coordinateur autonomie : un facilitateur pour les personnes âgées

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement