Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Salaires

Décorrélation du point d’indice : non, l’idée n’est pas enterrée

Publié le 17/06/2022 • Par Claire Boulland • dans : A la une, A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

Miha Creative - stock.adobe.com
En matière de rémunérations, le "cadre commun" aux trois fonctions publiques doit-il être conservé ? La question se posera dans les prochains jours au gouvernement. Tour d'horizon de ce qu'en pensent des organisations professionnelles de la fonction publique territoriale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dégeler le point d’indice et engager une profonde refonte de l’ensemble des grilles indiciaires. Ce sont deux engagements connus, et attendus, du programme d’Emmanuel Macron.
Passées les législatives, son ministre de la Transformation et de la fonction publiques, Stanislas Guerini (en ballotage défavorable à Paris avant le second tour) devra s’y atteler rapidement. Mais la première interrogation à trancher, selon le dossier de prise de fonctions que la DGAFP lui a adressé, sera celle du « maintien d’un cadre commun » aux trois versants de la fonction publique.
Les marges de manœuvre laissées aux employeurs doivent être questionnées au regard de leurs points de convergence, de divergence… Et de la revendication des employeurs territoriaux à être plus associés aux choix et à disposer de plus ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décorrélation du point d’indice : non, l’idée n’est pas enterrée

Votre e-mail ne sera pas publié

Aurcads

20/06/2022 02h59

L’Etat ne pourrait très clairement, rien faire de pire pour risquer l’implosion de la fonction publique…mais peut-être est-ce le but après tout, quand déjà tant de décisions stigmatisantes et injustes de ces dernières années, ont été prises semble t-il en connaissance de cause.

Évoquer cette idée, avant même que le moindre dégel du point d’indice ne soit approuvé (sans même parler d’être effectif) est déjà intrinsèquement délétère.

C’est aussi, peut-être, là que les organisations syndicales comme les agents n’auront plus d’autre choix qu’une mobilisation totale.

Vraiment regrettable si cela se produisait, tellement la FP et ses agents ont avant tout besoin de retrouver un peu de sérénité, de stabilité et un minimum de perspectives financières, plutôt que l’éternel chamboule-tout qui n’a rien su créer d’autre que de la défiance, de la démotivation et une perte d’attractivité historique.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement