Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

élections législatives

Législatives : deux ministres-clés sur la corde raide

Publié le 13/06/2022 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

Amélie de Montchalin (à gauche) et Stanislas Guerini (à droite)
Amélie de Montchalin (à gauche) et Stanislas Guerini (à droite) VV pour la Gazette et Alexis Sciard/ IP3
Les titulaires des portefeuilles de la Cohésion des Territoires et de la Fonction Publique, Amélie de Montchalin et Stanislas Guerini ne sont pas assurés de l’emporter, à l’issue du premier tour des législatives. Un scrutin aussi marqué par l’élimination de personnalités liées aux collectivités comme Philippe Laurent (UDI) et Bruno Questel (Ensemble).

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Rude dimanche pour Emmanuel Macron. Auteur du plus mauvais score d’un Président de la République lors d’un premier tour des législatives (25,7 %), le chef de l’Etat sortant n’est pas assuré de conserver la majorité au Palais-Bourbon. Il pourrait aussi être contraint de se séparer, au lendemain du scrutin, de deux ministres-clés pour les collectivités : la titulaire du portefeuille de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires, Amélie de Montchalin et son collègue à la Transformation et à la Fonction publique, Stanislas Guerini.

  • La majorité présidentielle qualifiée dans 416 circonscriptions

Deux bébés-Macron qui subissent les assauts de la Nouvelle union populaire écologiques et sociale, la NUPES. Amélie de Montchalin est devancée de près de 7 points (31,5 % contre 38,3 % ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Législatives : deux ministres-clés sur la corde raide

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement