logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/81170/les-retraitements-prealables-au-calcul-de-cout/

CONTRÔLE DE GESTION
Les retraitements préalables au calcul de coût
La Rédaction | Fiches Finances | Publié le 01/05/2010 | Mis à jour le 23/03/2012

Pour que le calcul de coût soit un outil d’aide à la décision, les données utilisées doivent refléter la réalité économique. Malheureusement, la comptabilité publique présente des limites inhérentes à la nature même de la comptabilité générale mais également des limites liées à son statut public (organisation des dépenses par service et non par destination, non-valorisation des biens mis à disposition, etc.). Des retraitements et des évaluations s’imposent pour avoir une vision exhaustive.

LE NÉCESSAIRE RETRAITEMENT DES CHARGES

La comptabilité générale enregistre les charges en fonction de la nature de la dépense, la comptabilité budgétaire y ajoute le service autorisé à dépenser. Aucune des deux n’identifie la prestation et le service public bénéficiaire de cette dépense ; y sont donc mélangées des charges relatives à différentes opérations ou services. À cela s’ajoute le fait que la comptabilité générale a vocation à représenter au mieux la situation économique de l’entreprise ou de l’association dont elle dresse le bilan.

La comptabilité publique a tendance à s’aligner sur ces principes ces dernières années afin de donner une image plus proche de la réalité économique. Il s’en suit que certaines charges sont effectivement comptabilisées en comptabilité générale ou ...