Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie

Après la crise, le tourisme d’affaires se réinvente

Publié le 21/06/2022 • Par Frédéric Ville • dans : France

Medical tourism concept - passports, stethoscope, airplane, money
anaumenko - Adobe Stock
Après une crise sanitaire qui a réduit les événements à peau de chagrin, le tourisme d’affaires reprend. Par le jeu des reports de manifestations, notamment, les carnets de réservations 2022 ne sont pas loin d’être au même niveau qu’en 2019.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec la crise, le tourisme d’affaires a souffert. « Les stop-and-go [alternance entre le maintien de l’activité économique et sa suspension, ndlr], les limitations de jauges et les contraintes sanitaires ont eu raison de nos programmations », constate ­Emmanuel Dupart, directeur délégué de France Congrès et événements (FCE), qui fédère les élus, professionnels et organisateurs des villes de congrès.

A la communauté urbaine du Grand ­Poitiers (40 communes, 194 100 hab.) et à l’eurométropole de Metz (45 communes, 230 000 hab.), les événements ont, par rapport à 2019, reculé respectivement de 52 % et 73 % en 2020 et de 43 % et 62 % en 2021 et les chiffres d’affaires (CA) baissé de 70 % et 59 % en 2020 et de 60 % pour les deux agglos en 2021.

Les retombées directes ou indirectes ont fondu : le taux d’occupation de l’hôtellerie a chuté de 60 % à l’eurométropole de Metz, entre 2019 et 2020 ; le CA de la restauration au palais des congrès d’Antibes (73 400 hab., Alpes-Maritimes) a, lui, subi une baisse de 80 % en 2020 et à nouveau en 2021, comparé à 2019.

- 80 %

sur le chiffre d’affaires dans le secteur du tourisme d’affaires au plan national, pour 2020 et 2021, comparé à 2019, avec, parfois, un arrêt total de l’activité.

Source : France Congrès et événements, 2022.

 Évolution du marché post-crise

Les délégataires et les professionnels de l’événementiel, aux charges fixes élevées, ont été soutenus par l’Etat – avec des mesures de chômage partiel, le recours aux fonds de solidarité, aux prêts et le plan de relance – et les collectivités. Celles-ci ont ­maintenu les événements et certaines dotations aux exploitants, ont opéré des exonérations partielles de redevances aux délégataires, des plafonnements de loyer…

Aujourd’hui, la reprise est là. A Poitiers, le CA 2022 sera un peu en dessous de 2019. Mi-avril, le palais des congrès d’Antibes disposait déjà de 1,15 million d’euros en portefeuille contre 1,25 million en 2019 (0,8 million pour 2023). Les gestionnaires bénéficient de reports d’événements annulés en 2020 ou 2021. En Ile-de-France (12,21 millions d’hab.), malgré ces reports, « nous sommes en dessous de 2019, la clientèle internationale n’étant pas toute revenue », note ­Emmanuel Rodier, responsable « tourisme, congrès, salons » à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) Paris Ile-de-France.

Mais après un rattrapage en 2022, l’évolution du marché post-crise pourrait se faire sentir plus durement. Pour préparer demain, des efforts sur la qualité, la mutualisation, la digitalisation et le développement durable sont incontournables. Et les collectivités, à travers les infrastructures de congrès qu’elles gèrent, seront les principales actrices de ce changement stratégique.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après la crise, le tourisme d’affaires se réinvente

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement