Voirie

Des techniques innovantes pour le diagnostic et l’entretien des routes

Par • Club : Club Techni.Cités

Vialytics

Le 9 juin a été signé à Meudon un partenariat de techniques innovantes à la fois pour le diagnostic des routes et pour la réparation de la chaussée entre le Grand Paris Seine Ouest, le Cerema et les deux entreprises Vialytics et Neovia. Explications.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Etat des routes : pourquoi il faut agir

Le Grand Paris Seine Ouest a passé une commande à la société Vialytics pour qualifier les voiries en établissant un diagnostic des surfaces de chaussées via un système mobilisant l’intelligence artificielle.

Le diagnostic est simple et automatisé. Il se fait sur un smartphone dernière génération fourni par Vialytics qu’il suffit d’attacher sur le pare-brise d’une voiture. « Ce dernier prend une photo tous les quatre mètres afin de créer un itinéraire géoréférencé. L’analyse automatique des images se fait grâce à l’intelligence artificielle entraînée sur une base de données de millions d’images », précise Francesco Papa, dirigeant développement France chez Vialytics.

Avec un taux d’efficacité de 90% et un contrôle de qualité par des équipes réelles, le système intelligent permet d’analyser 17 types de dégradations (nids de poule, faïençages, fissures, déformations).

Les données sont ensuite stockées sur une plateforme en ligne, accessibles à tout moment pour permettre aux collectivités d’avoir la mainmise sur leur territoire. Les dégradations sont classées et notées sur une échelle de 1 à 5 en matière de danger. Les interprétations issues de l’algorithme et de l’intelligence artificielle sont ensuite traduites sous forme de cartes et de code couleur qualifiant l’état de la voirie selon une pondération spécifique. « Les services techniques utiliseront ces informations cartographiques et techniques pour planifier les opérations de réfection ponctuelle de la voirie », conclut Francesco Papa.

La technique de thermo-réparation localisée

Autre innovation : la technique de thermo-réparation, qui réutilise 100% de matériaux de la dégradation avec une réduction de l’impact environnemental. Elle contribue à la préservation du patrimoine en allongeant la durée de vie de la route. « Nous réalisons des petits travaux d’entretien curatif comme préventif uniquement de la couche de roulement sur les nids de poule, des zones d’arrachements et faïencées, des affaissements de tranchée », précise Yannick Pouyadoux, directeur Neovia-Solutions.

Le procédé Nuphalt permet de faire fondre le revêtement existant sur une petite surface (environ 2 m²), et sur une moindre profondeur (2,5 cm). « La matière est ensuite réinjectée et remise en forme directement sur site », explique encore Yannick Pouyadoux. Neovia solutionne des problématiques de l’entretien courant parfois complexes dans les centres-villes comme sur des voies rapides. « Un coût de journée pour réaliser entre 7 à 10 réparations de 2 m² se situe à 2500 euros la journée de prestation hors mise en place d’une signalisation lourde ou d’un alternat », chiffre le directeur de chez Neovia-Solutions.

Avantages : réparation sans préparation et rapide (40 min), chantier furtif avec peu d’encombrement, faible gêne occasionnée à l’usager, zéro déchets (les anciens matériaux sont régénérés), pas de mise en décharge des matériaux, faible apport de nouveaux matériaux (régénérant de bitume, émulsion, enrobé), rejet de CO2 grandement abaissé par rapport à une méthode de purge surfacique (7 KG de CO2 pour Nuphalt contre 70 Kg pour une purge), respect de loi de la Transition Energétique.

Calendrier

  • Rendu de l’analyse cartographique Vialytics : juin 2022
  • Première intervention Neovia : juillet 2022
  • Expérimentation Cerema sur le procédé Nu-phalt : durée 3 ans entre décembre 2022 et décembre 2025
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP