Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

PEtite enfance

La petite enfance mérite un service public plus performant, plaide l’AMF

Publié le 09/06/2022 • Par Olivier Schneid • dans : A la Une Education et Vie scolaire, A la Une santé social, Actu expert Education et Vie scolaire, Actu expert santé social, France

Bébé - crèche - petite enfance
©Pavla Zakova - stock.adobe.com
Déjà fortement engagés dans les dispositifs liés à la petite enfance, les élus locaux seraient prêts à en assumer l’entière responsabilité dans le cadre d’un transfert de compétences… sous conditions.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les élus locaux « ont à cœur de porter haut et fort » une politique publique en matière de petite enfance. Leurs représentants à l’Association des maires de France (AMF) ont tenu à le souligner, mardi 7 juin 2022, par la voix des coprésidents du groupe de travail en charge de ce sujet, la première adjointe au maire de Roanne (Loire), Clotilde Robin (LR), et le maire d’Amfreville (Calvados), Xavier Madelaine (PS).

Tous deux ont vanté les vertus d’un accueil de qualité pour le tout-petit, pour ses parents… ainsi que pour leurs territoires. Car il s’agit là d’un moyen de « se rendre attractifs » aux yeux des habitants, actuels et futurs, jeunes parents ou désireux de le devenir, qui y trouveraient une raison supplémentaire de s’installer dans leurs communes.

Un système à la peine

Or, le ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La petite enfance mérite un service public plus performant, plaide l’AMF

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement