Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Indicateurs

Après la crise sanitaire, dans quels départements le nombre d’allocataires du RSA baisse-t-il le plus ?

Publié le 28/06/2022 • Par Jérémy Fichaux • dans : Actualité santé social

Capucine Dupuy
Entre janvier 2021 et janvier 2022, le nombre total de bénéficiaires du RSA diminue de 6 % en France. À l’échelle départementale, ce sont les Alpes-Maritimes qui recensent le plus grand recul.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Après la crise sanitaire, l’emploi est presque revenu à la normale et le nombre de bénéficiaires du RSA a naturellement évolué à la baisse. Pour suivre cette évolution localement, nous l’avons calculée au niveau départemental entre janvier 2021 et janvier 2022, grâce aux données fournies par la DREES, au ministère de la Santé.

Capture d’écran 2022-06-14 à 15.58.50

Découvrez la datavisualisation en plein écran sur notre plateforme Open Data Gazette.

C’est parmi les départements les plus touchés durant la crise sanitaire, notamment sur la Côte-d’Azur ou à la frontière avec la Suisse qu’on enregistre la plus grande baisse de bénéficiaires du RSA. Par exemple, les Alpes Maritimes réduisent leur nombre d’allocataires de 17,67 %, alors même, que ces derniers avaient augmenté de 12,77 % entre mars et décembre 2020. Ce qui fait qu’au sortir de la crise sanitaire, le nombre d’allocataires dans le département est plus bas qu’avant la crise.

Un rattrapage qui n’est pas automatique. Ainsi, la baisse n’est que de 6,21 % pour les Yvelines, alors que le département avait connu une forte croissance sur la période précédente, avec + 13,42% durant la crise du Covid-19. Après la crise en janvier 2022, le département compte 26 580 bénéficiaires du RSA contre 25 330 avant en mars 2020.

Cette baisse marque le retour progressif de l’emploi post-pandémie, mais peut aussi être le résultat des « difficultés à effectuer les démarches administratives ou encore le non-recours à chaque trimestre », comme l’expliquent les économistes Yannick L’Horty, Rémi Le Gall et Sylvain Chareyron.

Des indicateurs sur la santé et le social

Grâce à votre abonnement, il est désormais possible de découvrir, comparer, analyser et partager des indicateurs sur les prestations sociales, les personnes âgées, en situation de handicap, le nombre de médecin et les déserts médicaux… à tout échelon de collectivité. Autant de thématiques mises à votre disposition sur l’encart « Indicateurs Santé Social » sur la droite de la page d’accueil de votre Club Santé social, comme l’explique notre tutoriel.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après la crise sanitaire, dans quels départements le nombre d’allocataires du RSA baisse-t-il le plus ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement