Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Nouveau gouvernement

Ministères « manquants » : l’inquiétude des acteurs locaux

Publié le 25/05/2022 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : France

Trou dans la raquette
Adobe stock photos
Logement, politique de la ville, transport, numérique : l’absence de ces thèmes dans les intitulés des portefeuilles ministériels annoncés le 20 mai n’a pas manqué de provoquer de nombreuses réactions chez les acteurs publics. Nombre d'entre eux s’en inquiètent, mais d’autres y voient l’amorce d’une approche plus « systémique » des politiques publiques.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« On a tous remarqué ça et les SMS ont fusé » : le 20 mai, Khalid Ida Ali, directeur du développement social urbain (DSU) de Vitry-le-François et président de l’Inter-réseaux DSU (IRDSU), a découvert l’absence de ministre de la ville dans le nouveau gouvernement depuis Séville, en Espagne, où il participe à un séminaire international de l’Ecole de rénovation urbaine. « J’avais espéré que le président de la République avait compris l’attente forte, notamment des jeunes des quartiers, et qu’il y aurait un signal fort, mais j’accueille cette information avec déception », commente-t-il. Pour lui, maintenir un portefeuille ministériel politique de la ville, voire créer « la surprise » par un profil particulier, « aurait dit des choses, aurait engagé une dynamique, comme c’est le cas de la ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ministères « manquants » : l’inquiétude des acteurs locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement