Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie participative

Après la mine, les habitants écrivent leur histoire en vert

Publié le 03/06/2022 • Par Sophie Le Renard • dans : France, Innovations et Territoires

Ecrire en vert
B. Jackson / Adobestock
La commune du bassin minier a choisi d’inscrire sa renaissance dans le développement durable avec ses habitants.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

[Loos-en-Gohelle, Pas-de-Calais, 6 600 hab.]

Résilience. Ce terme, si souvent – voire trop – employé, prend tout son sens à ­Loos-en-Gohelle, ville située au cœur d’un bassin minier. Les terrils, désormais verts, continuent à donner du relief à ce plat pays. Ce sont les témoins du passé, où ce territoire a été entièrement voué à la mono-industrie du charbon, pendant trois siècles.

La commune a choisi de mettre en valeur cette trajectoire, afin que les habitants puissent retrouver une certaine fierté pour leur histoire et leur territoire. Le classement du bassin minier sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, en 2012, a dû y contribuer. Cela a été l’un des combats du maire, ­Jean-François ­Caron, qui a choisi de multiplier les initiatives en faveur de la transition écologique en y associant les habitants.

Un choix politique

Pour faire valider les projets, la petite ville du Pas-de-Calais mobilise sa population afin qu’elle prenne part aux décisions et actions municipales. « Nous y consacrons beaucoup de temps, c’est un choix politique. Cela crée de la confiance, permet de mieux réussir les politiques publiques et de développer du lien social. C’est une nouvelle forme d’éducation populaire », explique ­Antoine ­Raynaud, directeur de cabinet du maire. Cette participation des habitants revêt différentes formes. Il y a les programmes « fifty-fifty », dans lesquels un groupe de citoyens ou des associations locales interpellent la mairie sur différentes initiatives à mettre en place, dont certaines sont en faveur de la biodiversité.

La commune soutient financièrement et techniquement les projets, qui sont réalisés par les demandeurs. Plantation d’arbres, fleurissement d’une rue, jardin partagé, pochoirs colorés dans une cour d’école ou réfection des chemins ruraux par les agriculteurs avec du béton recyclé sont autant de projets « donnant-donnant ». « Nous sommes une commune pauvre et cet exemple d’entretien des routes agricoles représente une économie et permet aussi une sensibilisation sur la nécessité de ne pas dégrader ces chemins », précise ­Valérie ­Caron (lire ci-dessous).

Des bébés actionnaires

Dans ce territoire à énergie positive, des panneaux photo­voltaïques recouvrent les toits de l’église Saint-Vaast, qui fournissent de l’électricité pour 69 ménages. Un groupe de ­Loosois, « ambassadeurs du plan solaire », se sont emparés de cette question et ont créé Mine de soleil, une société par actions simplifiée : 120 familles ont investi dans l’installation de panneaux photo­voltaïques sur les toitures de huit bâtiments municipaux et détiennent 75 % du capital de la ­société. Chaque nouveau-né se voit attribuer, de façon symbolique, une part de Mine du soleil.

Par le biais d’ateliers participatifs, de comités de pilotage et autres réunions publiques, les habitants sont sollicités sur de nombreux sujets, comme la jeunesse, la sécurité routière ou une charte du cadre de vie. Ce « laboratoire » innovant attire des délégations de toute la France et de l’étranger (la ville reçoit plus de 150 000 visiteurs par an), mais peine à infuser dans son propre territoire. « Nous parlons beaucoup aux villes paires, mais nettement moins aux communes voisines », regrette ­Valérie ­Caron­.

Contact : Valérie Caron, valerie.caron@loos-en-gohelle.fr

« Des Loosois montent sur scène et partagent leur engagement »

Valérie CaronValérie Caron, chargée de projet « conduite du changement et écotransition »

« L’implication des habitants a été le fil rouge de trente ans d’actions pour une reconquête de la commune. Nous considérons qu’ils ont une réelle expertise d’usage. Mais nous sommes vigilants à dégager l’intérêt général. Les projets portés par les citoyens doivent prendre en compte les circuits administratifs et financiers de la commune. Cela nécessite de la transversalité, un travail de coopération à l’intérieur des services mais aussi une formation spécifique des élus et des agents.

Cependant, ce mode de fonctionnement s’érode et nous devons déployer des trésors de créativité, pour impliquer de nouveau les habitants. Cela passe par le récit, les événements “Ch’ti TEDx” permettent ainsi à des habitants de monter sur scène et de partager leur engagement dans la commune. »

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après la mine, les habitants écrivent leur histoire en vert

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement