Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Climat

Comment aller vers des plans locaux de résilience

Publié le 19/05/2022 • Par Hélène Huteau • dans : Actu ingénierie publique, actus experts technique, France

changement climatique
Jozsitoeroe/Adobestock
Comment mobiliser les élus locaux pour agir à la hauteur des défis climatiques ? The Shift Project prend l’accroche du risque - et donc de l’adaptation du territoire - dans son nouveau « kit de mobilisation ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors que la Stratégie nationale bas carbone 3 est en discussion, The Shift Project publie sa réflexion autour de la territorialisation des enjeux de décarbonation de l’économie, de justice sociale et de gouvernance. « Des crises vont avoir lieu dans les territoires. Plus on les anticipera, mieux on les gèrera, voire on s’appuiera sur elles pour accélérer la transformation », prévient Laurent Delcayrou, chef de projet Résilience des Territoires au Shift Project, groupe de réflexion sur la transition écologique.

Le « think tank » met la formation des acteurs aux limites des ressources physiques (énergies fossiles, sols, matériaux, eau…) comme préalable au succès des transformations sociétales que la crise écologique implique. Le groupe, présidé par Jean-Marc Jancovici, préconise d’ailleurs d’y consacrer 1 % du budget de fonctionnement des collectivités, tant les enjeux liés aux changements climatiques sont sous-estimés.

Néanmoins, conscient que les élus ne lisent pas nécessairement le rapport du Giec, ni leurs propres rapports et livres (1) à leur adresse, le Shift Project présente sa dernière publication ( Climat, crises : comment transformer nos territoires ? ) comme un « kit de mobilisation » appropriable par tout citoyen désireux d’interpeller son maire.

Les élus entre eux étant leurs meilleurs prescripteurs, le groupe fait appel à leurs contributions et témoignages pour parfaire les messages et exemples illustratifs qui complèteront le rapport définitif, à venir en septembre.

Un plan de résilience territorialisé d’ici 2026

Une fois les enjeux bien compris, il s’agit de les territorialiser. Alors qu’on parle de planification écologique à la tête de l’État, celle-ci se fera aussi au plus près du terrain. The Shift Project a d’ailleurs lié partenariat avec plusieurs associations d’élus (Intercommunalités de France, France Urbaine, Association des petites villes de France…).

« Il va falloir prioriser les aides et les différencier. Par exemple, pour la voiture électrique. En milieu rural, la pénurie de carburant peut être catastrophique », illustre Corentin Riet. L’objectif du Shift Project est de convaincre les élus d’adopter un plan de résilience d’ici la fin de leur mandat municipal. Le Giec parle en effet de la décennie 2020 comme charnière pour faire bifurquer nos modèles.

Le document – guide de travail est pensé en 6 « cahiers de résilience», personnalisés par type de territoire et les enjeux associés : villes, campagnes, montagne, littoral, outre-mer et métropoles.

« Partir des enjeux locaux, appropriables par les citoyens, permet de mobiliser sur les impératifs de sécurité et de bien-être », explique Corentin Riet, chef de projet Résilience des territoires au Shift Project. S’il existe un plafond écologique de l’action publique, lié aux ressources, il ne doit en effet pas faire oublier le plancher de l’acceptation sociale, également limitant.

Projections du pire et leviers pour l’éviter

Chaque cahier s’ouvre sur une fiction futuriste (2035) et ses catastrophes en cascades avec un scenario alternatif, juste après, qui imagine que le maire a pris le taureau par les cornes, en 2022, utilisant tous les moyens à sa disposition.

Agriculture, alimentation, urbanisme, économie locale et emploi, santé et bien-être des habitants, mobilités… Mais aussi l’administration. « Notre organisation en silos n’est absolument pas adaptée à ces enjeux », souligne Laurent Delcayrou. « En territoire rural, nous avons toutes les solutions, mais ça nécessite organisation, gouvernance, engagements », confirme Pierre Leroy, ex-maire du Puy-Saint-André (Hautes Alpes) lors d’une conférence en ligne, le 17 mai.

Repenser les instances de gouvernance n’est pas le moindre des enjeux. Face aux arbitrages nombreux qu’impose la sobriété, la coopération et la solidarité s’imposent entre territoires et acteurs économiques. « Il s’agit d’en finir avec l’incohérence, parfois au sein d’une même collectivité, ou entre les acteurs des territoires », souligne Corentin Riet. Sans donner de recettes, le groupe de réflexion liste les leviers d’actions à portée d’élu et des exemples inspirants.

Une plateforme en ligne, à venir, permettra de publier davantage de témoignages, suite à l’appel à contributions.

Cet article est en relation avec les dossiers

Notes

Note 01 La résilience des territoires pour tenir le cap de la transition écologique, mai 2021 et Vers la Résilience des Territoires, Laurent Delcayrou, Corentin Riet, Editions Yves Michel, mars 2022 Retour au texte

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment aller vers des plans locaux de résilience

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement