Empreinte environnementale du numérique

Numérique responsable : un baromètre pour mesurer la maturité des collectivités

| Mis à jour le 17/05/2022
Par • Club : Club Techni.Cités

A destination des intercos et des communes de plus de 30 000 habitants, un baromètre lancé courant avril vise à mieux comprendre la façon dont les collectivités perçoivent et s’approprient les enjeux du numérique responsable, et à identifier les freins auxquels elles sont confrontées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

De nouvelles obligations s’appliqueront bientôt pour les collectivités sur le sujet du numérique responsable, notamment du fait de la loi « Reen ». Ainsi, les communes de plus de 50 000 habitants devront définir, au plus tard le 1er janvier 2025, « une stratégie numérique responsable qui indique notamment les objectifs de réduction de l’empreinte environnementale du numérique et les mesures mises en place pour les atteindre » (article 26).

Mais quelle est la maturité des collectivités sur le sujet du numérique responsable, de l’empreinte environnementale du numérique et des mesures à mettre en œuvre pour la contenir ?

Enquête quantitative et qualitative

Un baromètre, lancé courant avril par Opencitiz, cabinet de conseil en stratégie, a pour objectif d’y voir plus clair sur le sujet. Il peut être réalisé en 7 minutes et s’adresse aux communes de plus de 30 000 habitants et à toutes les intercos.

Parmi les questions posées, on peut citer : « Votre collectivité dispose-t-elle d’une stratégie numérique formalisée ? » « A quoi associez-vous le numérique responsable ? » « Comment percevez-vous l’intérêt des élus, et des services sur le sujet ? » « Quels types d’actions réalisez-vous ? »…

« Répondre à ce baromètre vous permettra de bénéficier de ses résultats détaillés, de pouvoir comparer vos réponses à celles des autres collectivités, et ainsi de disposer de premières pistes de réflexion pour lancer ou renforcer votre démarche sur le numérique responsable », indique le communiqué de presse.

Certaines collectivités seront recontactées « afin de compléter l’étude quantitative par un volet qualitatif via des entretiens. Toutes les données recueillies seront naturellement anonymisées pour la restitution de l’étude finale », est-il précisé.

Le directeur, Alan Houdelette, a indiqué à « La Gazette » que les résultats devraient être publiés en septembre.

cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP