Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bibliothèques

Ce que les bibliothécaires veulent dire à Emmanuel Macron

Publié le 13/05/2022 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

elysee- laurencesoulez-AdobeStock_440018704_Editorial_Use_Only
© laurence soulez-adobestock-
Dans une lettre datée du 2 mai, et publiée le 12, l'Association des bibliothécaires de France (ABF) liste les sujets sur lesquels elle veut « pouvoir travailler avec » le chef de l’Etat. Ce dernier est également convié au congrès de l’ABF prévu à Metz du 2 au 4 juin.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Association des bibliothécaires de France (ABF) a mis en ligne, le 12 mai, un courrier signé par sa présidente Hélène Brochard et envoyé dix jours plus tôt au président de la République, soit une semaine après la réélection de ce dernier.

Même si Emmanuel Macron commence tout juste son second mandat, que nul ne sait qui sera son nouveau ministre de la Culture, ni quelle sera la tonalité de la future majorité parlementaire, les bibliothécaires souhaitent avoir l’oreille du Président et prendre date sur un certain nombre de sujets.  « Nous ne voulions pas perdre de temps, et nous avons réitéré une démarche engagée en 2017, a expliqué Hélène Brochard à « La Gazette ». L’ABF avait déjà envoyé un courrier de ce type juste après la première élection ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ce que les bibliothécaires veulent dire à Emmanuel Macron

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement