Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques culturelles

La région Auvergne-Rhône-Alpes met les acteurs culturels lyonnais au régime sec

Publié le 12/05/2022 • Par Françoise Sigot • dans : Actualité Culture, Régions

opera-lyon-brizardh-AdobeStock_99581483
Opéra de Lyon © brizardh-adobestock
Laurent Wauquiez, président d'Auvergne-Rhône-Alpes, veut réorienter les financements de la région vers des structures culturelles plus petites et plus impliquées dans les territoires. Décision qui met en danger la saison 2022 dans les équipements lyonnais. Les organisations professionnelles nationales réclament plus de visibilité sur les politiques culturelles des collectivités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Moins 500 000 euros à l’Opéra de Lyon, mois 350 000 euros à la Villa Gillet, moins 250 000 euros à la Biennale d’art contemporain, moins 100 000 euros au Festival Lumière… Mais aussi probablement sous peu, d’autres théâtres locaux. D’ici quelques mois, ces acteurs culturels auverhônalpins de référence se trouveront privés de toute ou partie de leurs subventions régionales. « Une décision brutale », dénoncent-ils,  apprise en lisant le quotidien local le Progrès où Sophie Rotkopf, la vice-présidente du conseil régional en charge de la culture a annoncé un changement de cap dans la politique culturelle de sa collectivité. La Région AURA souhaite désormais réorienter ses subsides sur des initiatives et des acteurs plus ancrés dans les territoires.

  • Ancrage ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La région Auvergne-Rhône-Alpes met les acteurs culturels lyonnais au régime sec

Votre e-mail ne sera pas publié

LDF59

13/05/2022 02h49

Pourquoi s’insurger? , en ce qui me concerne j’applaudis des 2 mains !! ENFIN un responsable qui s’aperçoit que les « privilegiés » de la Culture vont enfin devoir faire des efforts pour rentabiliser leurs programmations et ne plus faire n’importe quoi avec n’importe qui ! Mais aussi bravo pour la conscience que les « petits territoires » locaux petites villes, petits villages ont AUSSI droit aux aides et non plus les grosses metropoles et leurs mégas structures formatées aux subventions de tous types et de tous organismes. Je parle en connaissance de cause , étant moi même artiste avec une structure qui n’a jamais été subventionnées en 30 ans d’existence car ne rentrant pas dans le moule de LA Culture Sub . Il y a longtemps que les scenes nationales , theatres et autres lieux officiels devraient avoir ce traitement et j’espère que dans les années qui viennent , d’autres politiques auront le courage d’en faire de même

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement