Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Avenir de l'Europe

Apostolos Tzitzikostas : « Un lien plus fort entre l’Europe et les collectivités »

Publié le 11/05/2022 • Par Pascal Hansens • dans : Europe

Apostolos-Tzitzikostas-une
European Union/ Philippe Buisson
À l’occasion de la Journée de l’Europe, ce lundi 9 mai, les citoyens de la Conférence sur l’avenir de l’Europe ont présenté au Parlement européen à Strasbourg leurs 49 propositions déclinées en 300 mesures pour renforcer l’Union européenne. Le président du Comité des régions, Apostolos Tzitzikostas (PPE, grec) a partagé son analyse dans le cadre d’une interview écrite donnée à la Gazette des communes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avant d’en venir aux propositions, quel regard portez-vous sur le processus de la Conférence sur l’avenir de l’Europe ? Est-ce que les autorités locales et régionales ont réellement été impliquées et entendues, selon vous ?

Apostolos Tzitzikostas – Nous avons pleinement soutenu la Conférence mais, dès le début, nous avons dit qu’elle ne devait pas devenir un « concours de beauté » entre les institutions bruxelloises. Le risque d’un exercice « cosmétique » était bien là, mais, grâce aux efforts collectifs, je pense que nous l’avons évité.

Notre Comité a contribué à la Conférence par le travail de 30 délégués représentant les collectivités locales et régionales (dont Renaud Muselier et François de Coster – NDLR), qui ont permis d’inclure dans les discussions les besoins et attentes concrètes des citoyens, des communautés locales et des collectivités territoriales.

La Conférence propose de réformer le Comité des régions en lui donnant un rôle accru dans l’architecture institutionnelle. Cette proposition ouvre-t-elle les portes pour faire du Comité en organe de codécision de l’UE dans le cadre d’une éventuelle révision des traités européens ?

Nous voulons améliorer notre Comité au-delà de sa fonction consultative actuelle pour lui donner un rôle renforcé, notamment législativement, dans un nombre limité de domaines ayant une claire dimension territoriale.

Je voudrais être clair à ce propos : il ne s’agit pas de

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Apostolos Tzitzikostas : « Un lien plus fort entre l’Europe et les collectivités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement