Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Inégalités de santé

« Les collectivités ont besoin de compétences en matière de santé publique »

Publié le 10/05/2022 • Par Géraldine Langlois • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France

stéthoscope hôpital santé
Fabio Balbi
Pour Nicolas Leblanc, coauteur d'un livre sur le sujet, les décideurs des collectivités doivent prendre conscience de leur rôle dans la réduction des inégalités de santé. Afin que ce qu'il nomme le « syndrome de la vie de merde » frappant les personnes qui cumulent les difficultés sociales néfastes pour leur santé ne soit plus une fatalité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel est le message sur les inégalités sociales de santé que vous voudriez que les collectivités retiennent de votre livre ?

Notre livre « Santé. Les inégalités tuent », écrit avec Alfred Spira, vient d’un constat simple : les inégalités sociales de santé sont connues des chercheurs, des décideurs spécialistes de la santé, mais très peu des autres décideurs, des collectivités territoriales, des employeurs, des dirigeants…

Il faut comprendre le gradient social : il y a une différence d’espérance de vie à la naissance de treize ans pour les hommes entre les plus pauvres et les plus riches. Les difficultés sociales qui impactent la santé se cumulent tout au long de la vie. C’est le « syndrome de la vie de merde » défini par des épidémiologistes ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les collectivités ont besoin de compétences en matière de santé publique »

Votre e-mail ne sera pas publié

Cédric

11/05/2022 12h41

Il est vrai que les collectivités locales peuvent plus en matière de santé publique mais encore faut il que l’État et donc les ARS puissent prendre conscience du besoin de souplesse administrative. Il ne s’agit pas uniquement de moyens financiers mais bien d’accompagnement dans les projets et de lever des freins totalement décalés de la réalité de terrain et ce surtout en milieu rural. Le constat c’est bien mais l’action c’est souvent mieux

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement