Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

[Entretien] Espaces publics

« Agir sur la ville pour la rendre moins hostile aux enfants »

Publié le 16/05/2022 • Par Valérie Brunet • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire, France

jeunes sur un banc
-
Les enfants sont de moins en moins présents dans les espaces publics des villes occidentales. Dans son ouvrage, "Leurs enfants dans la ville. Enquête auprès de parents à Paris et à Milan", Clément Rivière, maître de conférences en sociologie à l'université de Lille, met en avant la façon dont les parents accompagnent la prise d'autonomie des enfants dans la ville.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quels constats dressez-vous sur la place des enfants dans la ville ?

La ville se caractérise par le fait que l’on ne connaît pas toutes les personnes que l’on rencontre. Aujourd’hui, un bon parent, c’est un parent qui ne laisse pas l’enfant seul dans l’espace urbain. Le rayon de mobilité et le temps passé par les enfants dans les lieux publics ont diminué.

Ce processus de déclin de la présence de l’enfant en ville est multifactoriel. La diffusion de l’automobile a renforcé le risque d’accident de la circulation et a réduit l’espace disponible pour le jeu libre. Dans le même temps, tout au long du XXème siècle, la façon dont les enfants sont perçus s’est transformée : ils sont devenus des êtres fragiles. Ils sont perçus comme ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Agir sur la ville pour la rendre moins hostile aux enfants »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement