Revue de presse

Climat – Mobilité – Bâtiment… Toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

AdobeStock

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 30 avril au 6 mai sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Villes climatiques – Bordeaux, Dijon, Grenoble, Marseille… sont, entre autres, quelques-unes des cités françaises retenues dans la Mission villes de l’Union européenne chargée de les accompagner vers la neutralité climatique d’ici 2030. Comme l’explique Actu Environnement, ce programme de recherche et d’innovation, doté de 360 millions d’euros, va suivre 100 villes du continent dans leurs actions portant sur la mobilité propre, l’efficacité énergétique ou la planification urbaine verte. Invitées à élaborer des contrats de villes climatiques, ces métropoles devront aussi présenter des plans consacrés à la gestion des déchets, le bâtiment ou l’énergie. Citoyens, organismes de recherche et le secteur privé doivent aussi être impliqués.

A la demande – Où en est-on de la prise de compétence mobilité par les communautés de communes ? C’est ce que le Cerema a voulu savoir. Il présente ainsi carte à l’appui, sur son site Internet, un état des lieux au 1er avril. Ces données, désormais complètes, montrent ainsi que 53% de ces intercommunalités sont désormais AOM locales et que, donc, 47% ont laissé cette compétence à leur région. Cette disposition inscrite dans la loi d’orientation des mobilités doit permettre de développer des solutions de transports dans les territoires peu denses. Le document, qui présente aussi les AOM région par région, montre que les AOM locales se situent en grande majorité au-dessus de la Loire [lire aussi notre article].

Tout est permis – Selon le ministère de la Transition écologique, cité notamment par Sud-Ouest, le nombre de permis de construire délivrés au premier trimestre 2022 n’a jamais été aussi élevé depuis 15 ans. Pour expliquer ces 141900 autorisations, le ministère avance la prochaine mise en place de la RE2020 qui aurait incité les propriétaires à éviter ces nouvelles normes environnementales plus strictes (et les surcoûts qu’elle induit) pour les logements neufs [lire aussi notre article]. Précision : ces résultats prennent surtout en compte les maisons individuelles, les délais d’instruction des permis étant plus longs pour les immeubles.

Ça roule – Selon une étude de l’opérateur Klaxit, un des « bénéficiaires » de la hausse du carburant est le covoiturage. En seulement un mois (entre février et mars), le nombre de covoiturages en France aurait ainsi bondi de 54%, en particulier dans les villes où les municipalités incitent financièrement cette pratique. Avec 22343 trajets effectués en mars, la métropole rouennaise est celle qui covoiture le plus, devant Angers (14213), Montpellier (13758) et Nantes (12002). Preuve de l’importance de soutenir cette pratique, Beauvais (25 fois plus petite que Lyon ou Marseille) réalise plus de trajets que ces deux métropoles [lire aussi notre article].

En eaux troubles – Un article de 20 Minutes rapporte que des conchyliculteurs du Finistère dénoncent la défaillance de stations d’épuration et la dégradation de la qualité de l’eau qui impacterait la bonne santé de leurs huîtres et moules. Celles-ci présenteraient ainsi des traces du virus responsable de la gastro-entérite entraînant de multiples fermetures temporaires des zones de production. Les conchyliculteurs demandent l’accélération du calendrier des travaux prévus sur les réseaux d’assainissement. Plus généralement, les eaux de la Manche et les rivières de la région souffrent aussi de ces réseaux qui rejettent trop de matière organique.

Le choix des arbres – Après la polémique qui a agité Paris suite à un projet d’aménagement autour de la Tour Eiffel prévoyant de supprimer une vingtaine d’arbres, la ville de Paris fait marche arrière. Comme le rapporte Sciences et Avenir, elle a décidé de revoir le projet « pour que chaque arbre soit préservé ». Une pétition, très médiatisée, avait attiré l’attention sur le sort des arbres menacés. Le projet d’aménagement prévoit cependant de planter plus de 200 nouveaux arbres et de créer 1,6 hectare d’espaces verts.

Petite nature – La ville de Lyon, elle, prévoit de planter plus de 10 000 arbres d’ici 2026. C’est ce qu’elle a annoncé dans son plan Nature – cité par Actu.fr – qui ambitionne de doubler la surface de verdure par habitant (environ 5m2 actuellement). Un budget de 141 millions d’euros (d’ici 2026) est prévu pour végétaliser la plupart des quartiers.

Et aussi…

Amorce lance les Trophées des collectivités pour la rénovation énergétique des copropriétés [communiqué] ;

Selon un récent décret, l’ouverture sauvage des bouches à incendie devient une infraction inscrite au Code pénal [lire aussi notre article] ;

La Fédération française du bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes organise ce vendredi matin à Vienne un escape game 100% féminin autour des métiers du bâtiment [communiqué].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Un nouvel indicateur pour mesurer l’effort des collectivités en faveur du vélo

    Combien de kilomètres cyclables pour 100 kilomètres de voirie ? C’est ce que permet de calculer le nouvel indicateur mis au point par l’association Vélo & territoires, appelé « taux de cyclabilité ». Résultat ? 3 % en moyenne nationale, avec des pointes à ...

  • L’IGN ouvre les premières données du projet Lidar HD

    L’acquisition des clichés Lidar est déjà en cours et les premiers jeux de données ont été ouverts, même si le financement complet du dispositif est toujours en construction. La cartographie 3D de l’ensemble du territoire français, hors Guyane, devrait être ...

  • Cyril Luneau : « Simplifier et moderniser les réseaux »

    Orange annonce la fin de la 2G pour 2025 et de la 3G pour 2028. Entretien avec Cyril Luneau, directeur des relations avec les collectivités pour Orange Groupe, qui en explique les raisons. ...

  • 2G, 3G : attention, ça va couper

    Orange a annoncé l’arrêt des réseaux 2G puis 3G en 2025 et 2028. Pour les collectivités, cet état de fait implique de ne plus investir dans ces réseaux et de prévoir le remplacement d’appareils avant leur fin de vie. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP