Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

« La mise en œuvre de la réforme des soins d’urgence va profiter aux départements ruraux »

Publié le 09/05/2022 • Par Isabelle Verbaere • dans : A la Une prévention-sécurité, A la Une santé social, Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

André Accary Président Département de Saône-et-Loire
A. A.
Revalorisation du tarif de la carence ambulancière, réorganisation de la garde assurée par les transporteurs sanitaires privés… André Accary, patron de la commission "sapeurs-pompiers" de l'Assemblée des départements de France et président (DVD) du conseil départemental de Saône-et-Loire, fait le point sur ces mesures très attendues par les pompiers.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le tarif de l’indemnité versée aux Sdis en cas d’intervention réalisée à la place d’un transporteur sanitaire privé, à la demande du Samu, a été récemment fixé à 200 euros pour 2022. Ce montant vous paraît-il suffisant ?

Le montant de cette carence ambulancière s’élevait à 124 euros en 2021. L’ADF est donc plutôt satisfaite de cette revalorisation. Même si le coût réel d’une intervention est bien supérieur et varie, selon les circonstances, de 500 à 900 euros. Depuis, certains paramètres ont changé, comme le prix des carburants, qui augmente. Les véhicules sont aussi plus chers. Il va donc falloir que l’on se revoit…

Un décret publié le 24 avril détaille les 12 actes techniques de soins d’urgence que les sapeurs-pompiers secouristes sont désormais autorisés à réaliser. Leur formation et les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La mise en œuvre de la réforme des soins d’urgence va profiter aux départements ruraux »

Votre e-mail ne sera pas publié

GD77

13/05/2022 04h09

C’est un début… Mais notre système de soins d’urgence a besoin d’un grand dépoussiérage. Un régulateur du SAMU qui demande un transport systématiquement, ça n’aide pas… Et des pompiers en roue de secours, c’est pas leur mission à priori d’aller s’occuper des gens malades…

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement