Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Formation

Les fonctionnaires apprennent des chercheurs et inversement

Publié le 10/05/2022 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : France, Toute l'actu RH

Cours en amphithéâtre
Fotolia
Depuis 2018, des agents municipaux et des universitaires partagent leurs savoirs. À la clé, des collaborations enrichies. Témoignages.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

[Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) 2 000 agents, 147 900 hab.] Agents territoriaux et universitaires ont-ils des savoirs à partager ? Oui, si l’on en croit le projet monté conjointement par l’université Clermont Auvergne (UCA) et la ville de Clermont-Ferrand. En 2017, des enseignants-chercheurs du département d’information et communication de l’UCA ont proposé à cette collectivité de participer à une recherche-action sur le thème de la collaboration. « Nous avons le cadre conceptuel, mais auprès d’autres acteurs, je peux avoir une approche de la réalité du territoire et faire ainsi évoluer mon enseignement », explique Lamia Badra, enseignante-­chercheuse du laboratoire communication et sociétés et coanimatrice du projet.

Du côté de la collectivité, Claude Hanclot, responsable du service « documen­tation » et « déjà dans une démarche de partage des informations et des savoirs », s’est proposée pour l’être également.

Prise de recul

Lamia Badra a constitué un groupe de chercheurs et d’étudiants, tandis que Claude ­Hanclot réunissait des volontaires des services « documentation », « formation » et « jeunesse »  de la ville. En 2018, ces deux collectifs ont tenu quatre séminaires. Objectif, pour cette première année : confronter l’acception des mots « collaboration » et « territoire » à partir d’apports scientifiques et ­documentaires. « L’idée, un peu caricaturale, que les agents sont sur du concret et les universitaires sur de la théorie, s’est vérifiée en partie, observe Lamia Badra. Mais il y a des rapprochements qui ne sont pas liés à la profession de chacun, tout comme le sentiment que le territoire n’est plus qu’une notion géographique. »

A la ville, cette prise de recul a tant ­intéressé, que des membres des services « communication », « culture », du guichet unique d’accueil… sont venus grossir les rangs, portant le nombre de participants de 12 à 21. En 2019, des acteurs associatifs et des citoyens ont, à leur tour, été intégrés.

Les quatre séminaires de la deuxième année visaient cette fois l’étude de cas concrets, comme ce frigo solidaire monté par des étudiants et commerçants grâce au budget participatif de la ville. « Les participants ont une grande curiosité, observe ­Lamia ­Badra. Cet espace leur permet d’en apprendre davantage sur les projets, de développer leur réseau, d’échanger leurs expertises respectives. » L’utilisation de méthodes d’animation telles que le « world café » ou le « brain storming » ont facilité ces échanges.

Des étudiants étrangers

« Ce qui ressort, commente Claude Hanclot, est que les clés d’une collaboration sereine sont la convivialité, l’octroi du temps nécessaire et la confiance permise par la confidentialité, l’absence de jugement et l’organisation dans des lieux neutres. » Lamia Badra, elle, ajoute « l’envie de chacun de partager ses savoirs ».

Son étude de ce projet devrait faire l’objet d’une publication scientifique. En attendant, après un long arrêt dû à la crise sanitaire, la chercheuse et la fonctionnaire territoriale viennent de relancer la formation-action.

Après avoir consulté les participants, elles ont monté, en avril, un premier séminaire sur la culture. Là encore, il s’agit de creuser les concepts théoriques, avant de les confronter à des études de cas. Pour « avoir des regards croisés », elles ont eu l’idée d’inviter de jeunes étrangers étudiant à Clermont-Ferrand. Le cercle s’élargit…

« Universitaires et opérationnels des collectivités peuvent travailler ensemble »

Laurent Vigouroux

Laurent Vigouroux

« En créant ma direction, nos élus ont voulu réunir la politique “jeunesse”, l’enseignement supérieur, la recherche et l’international, explique Laurent Vigouroux, chargé de développement « enseignement supérieur, recherche et vie étudiante ». Mon service était ainsi naturellement dans le développement des collaborations, j’ai donc rejoint la démarche sur le partage des savoirs. Cette ­formation-action renforce les liens avec l’université. Elle prouve qu’il n’y a pas de barrières entre universitaires et opérationnels des collectivités, qui peuvent ­travailler ensemble. Ayant été médiateur scientifique, j’ai apporté des méthodes d’animation ludiques, qui font tomber les barrières et permettent un vrai partage. ­Certains collègues ont fait évoluer leurs pratiques, depuis, en les reproduisant. Enfin, le mélange entre sciences et cas pratiques fait vraiment de prendre du recul sur le travail au quotidien. Nous avons la chance que notre collectivité nous libère du temps pour cela. »

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les fonctionnaires apprennent des chercheurs et inversement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement