Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Education

Sanitaires à l’école : lancement d’une enquête nationale de terrain pour évaluer leur état

Publié le 03/05/2022 • Par Michèle Foin • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire, France

sinks for cleaning of infants within a nursery
federicocandonifoto - Fotolia
Les 16 000 délégués départementaux de l’Education nationale sont appelés à se rendre dans les écoles pour évaluer leurs sanitaires. Une enquête qui se déroule dans les écoles du 29 mars au 22 juin 2022.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis plusieurs années, les enquêtes se succèdent pour dénoncer l’état déplorable des toilettes dans les écoles et les établissements scolaires, sans que la situation ne change véritablement. La Fédération nationale des délégués départementaux de l’Education nationale (FDDEN) a décidé de prendre le sujet à bras le corps, en lançant une enquête nationale pour faire un nouvel état des lieux de la situation, cette fois fondée sur des relevés de terrain.

Avec ses 16 000 délégués départementaux bénévoles rattachés aux circonscriptions d’inspections, la Fédération est bien placée pour faire ce travail de fourmi. Les délégués sont en effet chargés chaque année de faire un rapport de visite des écoles sur de multiples questions : effectifs, bâtiments, restauration scolaire, sécurité…

« L’hygiène et la santé font partie de notre fonction officielle. La gestion de la pandémie a montré que dans bien des écoles il n’y avait pas suffisamment de points d’eau, que les toilettes étaient mal équipées, les locaux pas toujours entretenus. Avec la pandémie, ce nouvel état des lieux nous est apparu nécessaire », insiste Eddy Khaldi, président de la FDDEN.

Plusieurs synthèses seront remises aux élus

Cette enquête a commencé le 29 mars et sera conduite dans les écoles jusqu’au 24 juin 2022, par les DDEN en concertation avec les directeurs d’école. Elle permettra de dresser un état des lieux et de formuler des propositions pour la rentrée de septembre 2022.

« Nous réaliserons une synthèse nationale, des synthèses pour chaque département ainsi que pour certaines villes que nous remettrons aux services de l’Education nationale et aux élus, ainsi qu’aux membres des Conseils départementaux de l’éducation nationale (CDEN) », détaille le président.
Une initiative indépendante de l’Education nationale tient-il à préciser. « Nous ne sommes pas des lanceurs d’alerte. On se garde de désigner des coupables. Nous voulons simplement livrer les informations sur la situation globale ».

Une situation alarmante

En 2020, l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement (ONS), dissout depuis, alertait déjà du manque de points d’eau dans un quart des écoles. Dernièrement, l’enquête de victimisation des élèves de CM1/CM2 de 2020/2021 dévoilait qu’un tiers des élèves seulement estiment que les toilettes sont « propres » ou « très propres » à l’école.

Dans cette enquête très détaillée, les Délégués départementaux s’intéressent entre autres au nombre de points d’eau, à leur accessibilité, à la présence ou non de lavabo dans les classes, au budget dédié à la rénovation et à l’entretien des sanitaires, à l’état des sanitaires (aspect, éclairage, ventilation, assainissement), à leur entretien, mais aussi au respect de l’intimité des enfants. Les délégués vérifient également la présence ou non de savon, de papier toilette et d’essuie-main.

Les collèges non concernés par l’enquête

L’enquête de la FNDDEN reste en revanche circonscrite au premier degré, les collèges n’étant pas dans leurs prérogatives. Ce que regrette Eddy Khaldi. « Lors du vote pour la loi Blanquer en 2019, le Sénat était favorable à ce que nous intervenions également dans les collèges. Nous voulions pouvoir siéger dans les conseils d’administration, mais la majorité a retoqué cet amendement. Pourtant, cela ne coutait rien et permettait de faire bénéficier du regard d’une organisation plus que centenaire dont certains délégués exercent depuis plusieurs dizaines d’années ! »

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sanitaires à l’école : lancement d’une enquête nationale de terrain pour évaluer leur état

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement