Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Eau potable

Comment Grand Orly Seine Bièvre se prépare à sortir du Sedif

Publié le 27/04/2022 • Par Sylvie Luneau • dans : actus experts technique, Régions

robinet-eau-3
Artusius - Fotolia
Les conditions de sortie du Syndicat des eaux d’Ile-de France (Sedif) se clarifient pour 9 communes de Grand Orly Seine Bièvre (Val-de-Marne). Au menu, la répartition du patrimoine technique, les travaux de déconnexion et le tarif d’achat de l’eau. Un passage transitoire obligé, avant de monter un nouveau modèle de gestion publique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans le sillage de la loi Notre du 7 août 2015, qui a transféré les compétences eau et assainissement aux intercommunalités, l’établissement public territorial (EPT) Grand Orly Seine Bièvre (GOSB) a décidé de ne pas « réadhérer au syndicat des eaux d’Ile-de France (Sedif) en 2018 », explique Fatah Aggoune, adjoint à la maire de Gentilly (94) et élu au bureau de l’EPT. L’objectif de cet EPT, comme celui d’Est Ensemble (Seine-St Denis), est de créer une régie publique pour gérer l’eau potable. « Le choix de passer en gestion directe est politique, car nous considérons que l’eau n’est pas un bien marchand. En outre, le Sedif va installer un procédé d’osmose inverse basse pression (OIBP). C’est aussi un point de désaccord » précise l’élu, président de la mission de configuration de la future ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment Grand Orly Seine Bièvre se prépare à sortir du Sedif

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement