Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

DIALOGUE SOCIAL

Quand les collectivités suppriment les subventions aux syndicats

Publié le 27/04/2022 • Par Solange de Fréminville • dans : A la Une RH, Actu experts finances, France, Toute l'actu RH

robiner/argent
Adobe Stock
Le conseil départemental de l’Hérault a annoncé aux unions départementales des syndicats qu’il ne leur verserait aucune subvention en 2021. A Béziers (Hérault), au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis)…, des unions locales ont subi le même sort. Selon les syndicats, ces subventions, d’un usage ancien, marquent pourtant la volonté des collectivités de favoriser le dialogue social et l’accès aux droits.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le couperet est tombé sur la tête des syndicats en décembre dernier. Le conseil départemental de l’Hérault les a informés qu’il ne leur verserait aucune subvention pour l’année 2021. Des aides demandées un an auparavant et en usage depuis très longtemps.

Les huit unions départementales (CFDT, CGT, FO, CFTC, Solidaires, FSU, Unsa, CFE-CGC) réunies en intersyndicale, ont aussitôt adressé un courrier de protestation à Kléber Mesquida, président socialiste du département de l’Hérault, le 9 mars. La faute à « la crise sanitaire », a répondu ce dernier, imputant à celle-ci la « restriction drastique » de ses dépenses, y compris de ses subventions.

Les unions locales fragilisées

Un motif incompréhensible aux yeux des syndicats. « Les organisations demandaient, comme chaque année, 40 000 euros au ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quand les collectivités suppriment les subventions aux syndicats

Votre e-mail ne sera pas publié

GROUCHO

02/05/2022 09h34

Et après on se demande pourquoi des personnes vont voter pour des partis politiques qui n’ont jamais assumé le pouvoir?
L’article démontre (encore une fois) que quelle que soit la tendance politique au sein des collectivités, les mesures de restriction des dépenses sont « toujours » les mêmes.

Ne peut-on pas alors imaginer que certains, meurtris par la mise en place de ces mesures, se tournent vers des partis leur promettant monts et merveilles?

Lors du vote de la dernière présidentielle (2022), la lecture des résultats sortis des urnes est sans équivoque sur ce point.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement