Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Formation

Les agents préparés à combattre le harcèlement entre enfants

Publié le 04/05/2022 • Par Valérie Brunet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu expert Education et Vie scolaire, Actu experts prévention sécurité, Régions, Toute l'actu RH

Harcèlement scolaire
pololia - adobestock.com
La ville d'Orvault forme tous ses agents intervenant auprès des enfants et des jeunes dans le but de lutter contre le harcèlement. Témoignages.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Orvault (Loire-Atlantique) 625 agents, 27 200 hab.] « Nos agents avaient constaté des situations de harcèlement entre enfants. Ils étaient démunis. Situation ultime : les parents demandaient un changement de ­structure », explique ­Thierry ­Vasse, directeur général adjoint « éducation enfance jeunesse » de la ville d’Orvault. La loi contre le harcèlement scolaire du 2 mars 2022 pose de nouvelles obligations en matière de formation. Dès 2019, la ville a formé ses équipes pour lutter contre ce fléau.

« Nous abordons le harcèlement sur tous les temps de l’enfant. Ce sujet doit se traiter avec les collectivités et le monde associatif, car il ne concerne pas uniquement l’Éducation nationale », ajoute ­Thierry ­Vasse. ­Orvault a programmé deux formations.

La première, de quatre jours, organisée par l’instance­ régionale d’éducation et de ­promotion de la santé (Ireps) des Pays de la ­Loire a permis aux équipes encadrantes de renforcer les compétences psychosociales dans leurs pratiques professionnelles. L’objectif de la seconde est d’acquérir une méthode commune : la préoc­cupation partagée. Chargés de mission, chefs de service et responsables de site ont été formés par ­Jean-­Pierre ­Bellon, di­recteur du centre de ressources et d’études systémiques contre les intimidations scolaires (Resis).

Cohésion d’équipe

Les agents outillés forment ensuite leurs collègues pour faire cohésion. Point de mire : la réactivité et des formations adaptées en fonction des situations rencontrées, de la composition de chaque équipe et des mobilités d’agents. Pour ­Céline ­Charbonneau, responsable des temps périscolaires : « Nous utilisons les réunions d’équipe pour former les nouveaux animateurs. Partager une méthode commune apporte une cohésion d’équipe.

Le climat scolaire est plus apaisé. » Seul bémol pour la responsable, « nous sommes pris par la gestion quotidienne. Une piqûre de rappel régulière, avec des temps de formation sur l’éducation ­positive, serait un plus ». Ces formations « sont intégrées au plan de formation triennal de la ville » explique ­Patricia ­Deniaud, chargée de la formation et de l’évolution professionnelle.

Communauté éducative

« Tous les ans, nous re­censons les besoins de formation. S’il y avait une fragilité sur ce sujet, j’aurais beaucoup plus de demandes. » La ville est solli­citée par le milieu asso­ciatif : « Nous essaimons dès que ­possible pour faire commu­nauté éducative. C’est un changement de posture », se réjouit ­Thierry ­Vasse.

Ce que propose le CNFPT

Une quinzaine de stages inter-collec­tivités de deux jours sont proposés par le Centre national de la fonction publi­que territoriale, chaque année, dans le cadre de son offre nationale. Emmanuel ­Cartoux, chef du service à la population, conseiller « formation » à la délégation Pays de la Loire du CNFPT souligne l’augmentation de la demande régionale et explique « organiser­ au moins cinq sessions en intra chaque année, pour différentes collectivités. La formation intra est pertinente, car la démarche et les outils présentés sont opérationnels et peuvent être déclinés au sein des équipes ». Un webinaire sur le harcèlement entre enfants est accessible depuis les e-communautés. Le cyberharcèlement fera l’objet­ d’un futur webinaire.

« Nous sommes complémentaires avec les équipes enseignantes »

Mathieu Bompas

Mathieu Bompas

« J’ai développé une certaine expertise, précise Mathieu Bompas, chargé de mission “projet éducatif global” à la ville et formateur pour le CNFPT. J’ai été formé pour accompagner des cas de harcè­lement. J’interviens maintenant pour former les agents de la ville. Si besoin, je peux égale­ment aider les acteurs locaux qui en font la demande. J’anime des formations organisées par le CNFPT pour sensibiliser et ­outiller les personnels de l’éducation sur les questions de harcèlement entre enfants. Il y a un besoin de former les agents de la territoriale : les éducateurs sportifs, les Atsem, les animateurs. On voit que les collectivités ont un rôle à jouer. Nous sommes complémentaires avec les équipes enseignantes. J’aborde, dans les formations, la méthode de la préoccupation partagée car elle est déployée par l’Éducation nationale [elle consiste à s’entretenir individuellement avec les élèves harceleurs, sans les blâmer, afin qu’ils prennent conscience d’un problème pour les élèves harcelés et proposent des solutions pour que cesse ce harcèlement, ndlr]. »

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les agents préparés à combattre le harcèlement entre enfants

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement