Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Tourisme

Tourisme : la déclinaison territoriale du plan « Destination France »

Publié le 25/04/2022 • Par Léna Jabre • dans : Textes officiels finances, TO non parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de reconquête et de transformation du tourisme dit « Destination France », une circulaire du 20 avril demande aux préfets de région d’assurer la gestion des crédits déconcentrés du plan.

Elle invite également les préfets à tenir un rôle d’impulsion et de coordination territoriale en lien avec les élus locaux.

Enfin, elle précise les attributions des comités régionaux Destination France, dont le pilotage sera assuré par les préfets de région et les présidents de conseils régionaux pour une durée de trois ans.

Ce plan avait été présenté le 20 novembre 2021 et poursuit l’objectif de conserver la 1ère place sur le podium de l’attractivité touristique et d’être la 1ère destination pour le tourisme durable.

Pour y parvenir, 5 axes d’action ont été définis :

  • Conquérir et reconquérir les talents: cet axe vise à lutter contre les difficultés de recrutement et la baisse de l’attractivité des métiers du tourisme en accompagnant la transformation de l’emploi et la promotion de ces métiers, en particulier auprès des jeunes.
  • Renforcer la résilience du secteur et soutenir la montée en qualité de l’offre : l’objectif porté est de renforcer, faciliter et provoquer des investissements dans le secteur touristique afin de faire correspondante l’offre aux nouvelles attentes des touristes. Il s’agira non seulement de mobiliser les outils de financement mis à disposition du secteur mais aussi de simplifier l’environnement réglementaire pour soutenir la montée en qualité de l’offre et d’agir à travers la meilleure maîtrise des données du tourisme, facteur d’innovation et de robustesse.
  • Valoriser et développer les atouts touristiques français : l’ambition est de consolider les pôles touristiques existants, de tirer profit des évènements majeurs accueillis en France, de soutenir la création et le développement de nouvelles destinations ou de nouvelles formes de tourisme, d’amplifier la communication et la promotion de cette offre renouvelée auprès du grand public et des professionnels.
  • Répondre aux enjeux de transformation du secteur: il s’agit là d’opérer la transition vers un tourisme responsable et durable en améliorant la gestion des flux touristiques, en développant les mobilités douces et en saisissant l’outil numérique comme vecteur d’innovation et d’attractivité de l’offre touristique.
  • Promouvoir la destination France et consolider les parts de marché : cet axe vise à renforcer les actions de promotion et de communication, de réaffirmer la place de la France comme destination de référence, de valoriser les nombreux atouts et la diversité des patrimoines nationaux et de faire du tourisme durable un facteur d’attractivité.

Avec une enveloppe budgétaire : 1,9 milliard d’euros de crédits publics dédiés sur les trois prochaines années, dont plus de 500 millions d’euros de crédits budgétaires.

Les préfets de régions et départements doivent notamment engager rapidement la discussion avec les exécutifs locaux, dans l’objectif de mettre en place, dans toute la mesure du possible avant le 30 juin 2022, un comité régional Destination France.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Tourisme : la déclinaison territoriale du plan « Destination France »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement