Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Basse-Normandie. Une délégation de service public pour l’aéroport de Maupertus

Publié le 26/09/2008 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Propriétaire de l’aéroport de Cherbourg-Maupertus depuis le 1er janvier 2007, le conseil général de la Manche étudie la mise en place d’une délégation de service public pour son exploitation et sa redynamisation.
Selon une étude de faisabilité sur le devenir de la plate-forme, elle présente un potentiel de développement vers le sud de l’Angleterre, en particulier vers Southampton, et l’offre de billets à bas coûts sur cette ligne pourrait intéresser les habitants du département. L’offre s’ajouterait à celle existante de vols charters et en aviation d’affaires.

Par contre le président du conseil général, Jean-François Le Grand, ne croit pas en des vols réguliers entre le Nord-Cotentin et la capitale : « A moins de 400 kilomètres de Paris, il n’y a plus de ligne viable ». La ligne régulière Maupertus-Orly – à nouveau arrêtée en mars 2008 – devrait reprendre à partir du 27 octobre. A compter de cette date, la compagnie Chalair, qui avait déjà exploité la ligne en 1999, propose en effet deux allers-retours quotidiens avec un avion d’une capacité de 19 passagers, ainsi que des billets « point à point » pour d’autres destinations. Le conseil général se donne six mois pour en étudier la rentabilité.

Concernant la délégation de service public pour l’exploitation de l’aéroport, les résultats de l’appel d’offre sont attendus pour septembre 2009 : « Le délégataire devra assurer l’exploitation, l’entretien et le développement des ouvrages, terrains, bâtiments, installations, matériels et réseaux utiles au fonctionnement de la plate-forme. Il devra également assurer les missions régaliennes (pompiers et sûreté). » Le contrat sera d’une durée de six ans. En 2007, l’aéroport de Cherbourg-Maupertus a enregistré 8294 passagers.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Basse-Normandie. Une délégation de service public pour l’aéroport de Maupertus

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement