Fonction publique

Gaëtan Le Meitour : un adepte de l’anticipation

Par

ville d’Arradon

Portrait de Gaëtan Le Meitour, directeur des services techniques et directeur général adjoint à Arradon.

Arradon (Morbihan, 5 400 hab.)

À 33 ans, Gaëtan Le Meitour a gravi déjà tous les échelons d’une carrière technique, toujours à Arradon (Morbihan). La FPT s’est imposée à lui très jeune. En 2009, son stage de BTS en électrotechnique le propulse à Arradon pour mettre en œuvre un projet expérimental d’économies d’énergies sur l’éclairage public. De quoi embrayer sur une Licence pro Métiers techniques des collectivités territoriales (MTCT), à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) : « cette formation en alternance unique en France mérite d’être connue, les collectivités peinant à recruter des ingénieurs et techniciens », assure Gaëtan Le Meitour. À l’issue de sa formation, en 2010, Arradon lui propose un CDD comme responsable des ateliers techniques. Il n’a que 22 ans et manage déjà quinze personnes : plannings, achats, organisation du service, rencontres avec les riverains, coordination des manifestations communales, etc. Puis comme DST, il participe aux projets politiques, réunions avec les concessionnaires, à l’urbanisme opérationnel, l’élaboration du budget des ST, etc. Il met en œuvre les projets politiques : études, constructions, aménagement. Il gère certaines commissions municipales (travaux, accessibilité). En 2021, il devient DST-DGA au grade d’ingénieur : « D’où une vision plus transverse : sur les services RH, lors des réunions avec la DGS et le maire ».
Gaëtan Le Meitour aime anticiper « pour éviter les problèmes en aval ». À son initiative et à plusieurs services, la commune adopte en 2018 un schéma directeur de l’immobilier. Pour tout nouvel aménagement de voirie ou bâtiment, il sollicite l’avis de ses agents sur l’entretien ultérieur. En matière d’urbanisme, il obtient une pré-instruction technique des autorisations d’urbanisme : la phase opérationnelle sera plus sereine. « Par exemple, le PLU réglementant le débit de fuite des eaux pluviales à la parcelle, il faut demander au pétitionnaire qui se raccorde de prévoir un puisard pour retenir de l’eau sur la parcelle ».
Il forge aussi son expérience en réseau – il est membre de l’ATTF depuis dix ans. « C’est un tremplin, des journées techniques, des congrès régionaux ou nationaux », apprécie-t-il. À plusieurs DST sur Vannes Ouest, ils se réunissent et font venir un prestataire sur un sujet commun, l’utilisation d’un robot de tonte par exemple. Il s’investit aussi dans la formation : accueil d’un stagiaire de la licence MTCT, intervention dans cette licence, aide à la préparation des concours au CNFPT, etc.
Et plus tard ? « Intégrer une collectivité de taille un peu plus importante serait bien pour moi… et pour Arradon, mais je veux continuer à être à proximité des usagers et du terrain, donc ce ne sera pas une agglo », prévoit-il.

2013 et 2015 : concours technicien puis technicien principal 2e classe.
2015 : directeur des services techniques.
Depuis 2021 : DST – DGA.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

Formations

Evènements

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP