Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Randonnée

Le GR169 déploie 170 km de sentiers périurbains autour de Lyon

Publié le 21/04/2022 • Par Florence Roux • dans : A la Une acteurs du sport, Actu expert acteurs du sport

Aux alentours de Lyon, on passe très vite d’un milieu très urbain à la campagne : ici à un chemin du futur GR 169 à Saint-Genis-les-Ollières, à 8 kilomètres du centre de Lyon.
Aux alentours de Lyon, on passe très vite d’un milieu très urbain à la campagne : ici à un chemin du futur GR 169 à Saint-Genis-les-Ollières, à 8 kilomètres du centre de Lyon. DR
Après Paris ou, plus récemment, Bordeaux, Lyon aura son chemin périphérique de grande randonnée, le GR169 -Métropole de Lyon par les Forts, créé par la fédération française de randonnée avec le soutien de la métropole. Une nouvelle offre sportive et touristique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le numéro 69 était pris dans le Sud de la France, le 169 sera parfait pour désigner le nouveau chemin de grande randonnée (GR) en cours de création dans le Rhône : le GR 169 – Métropole de Lyon par les Forts. Il contourne la capitale des Gaules sur 170 km, en passant par une trentaine de communes d’ouest en est, d’Irigny à Feyzin, et en reliant les 12 forts que la ville a construit au 19e siècle, sur sa deuxième couronne. Annoncé -et soutenu- par la métropole de Lyon lors du salon du randonneur, fin mars à Lyon, il doit être balisé en avril-mai par 70 bénévoles de la fédération française de randonnée (FF Randonnée), puis inauguré le 26 juin.

Un chemin accessible en transports en commun

“Ce projet date de 2020, explique Gérard Lefebvre, président de la commission sentiers itinéraires de la FF Randonnée du Rhône et de la métropole de Lyon. L’idée, comme à Bordeaux ou Nantes récemment, était d’ouvrir un chemin périphérique à la découverte des territoires périurbains, très riches en patrimoine comme en biodiversité. D’autant qu’aux alentours de Lyon, on passe très vite d’un milieu urbain à une nature qu’on ne soupçonne pas si près de la cité”.

Autre élément fort du projet lyonnais : l’accessibilité en transport en commun, à laquelle se sont attachés les pilotes du projet à la FFR. Le GR 169, qui traverse une quinzaine de communes parmi la cinquantaine de la métropole, passe ainsi par quinze gares SNCF et une soixantaine d’arrêts de bus. “Le randonneur habitant l’hypercentre peut très bien prendre le bus pour aller faire une boucle dans la journée, par exemple, note Gérard Lefebvre. Pendant le confinement, beaucoup de Lyonnais ont pris l’habitude de marcher dans leur proximité”.

 La marche post-confinement

Le représentant départemental dit ne pas avoir de données locales précises sur la fréquentation des sentiers. Il a constaté, comme beaucoup, une hausse de la pratique depuis le premier confinement avec, par exemple, certaines dégradations dues à la surfréquentation. Et il rappelle qu’au plan national, une très récente étude (1) a montré que 56% des Français, soient 27 millions de personnes de 18 ans à 80 ans, pratiquaient la marche, devant les autres sports de nature (comme le vélo/VTT 34%, la natation, à 30% ou le running, 20%), contre 37% de marcheurs de la précédente étude Sportlab, en 2014.

“Les nouveaux pratiquants n’adhèrent plus forcément à un club, mais s’initient seuls, partent avec des applis”, remarque Anne Deny, de la FFR. Ou, ajoute, Gérard Lefebvre, “beaucoup vont simplement se promener nez au vent, entre amis ou en famille. Et le nouveau GR, qui s’est construit à partir de l’offre existante de chemins publics et qui, à part quelques passages pentus dans les monts du Lyonnais, présente peu de dénivelés, correspond bien à cette demande”.

Cette demande a aussi très vite rencontré l’intérêt des nouveaux élus écologistes de l’agglomération. “Le GR 169 correspond parfaitement au nouveau plan de développement du tourisme responsable, estime Hélène Braumain, vice-présidente en charge de l’Europe et du tourisme. Il aide à diversifier l’offre, avec le sport nature, qui est une demande forte, et peut inciter les touristes à Lyon à rester plus longtemps (et donc, à réduire l’empreinte carbone de leur séjour, ndlr). Et il apporte aussi une offre touristique de proximité pour les Grands Lyonnais”.

Un topoguide fin juin

S’il existe déjà une offre d’équipements touristiques dans la proximité du nouveau GR , “ce dernier peut favoriser l’apparition d’une nouvelle offre liée à la pratique des sports de nature, en particulier des hébergements atypiques ou de campings, comme cela s’est passé avec la création des pistes cyclable Via Rhôna ou via Bleue (en provenance de la Belgique, ndlr)”, assure Hélène Braumain.

Le topoguide, que publie la FFRandonnée début juin -avec l’aide financière de la Métropole, pour 50% du coût- présentera en détail le GR 169 et vingt boucles à la journée, avec mention des équipements à proximité. Car, relève Gérard Lefebvre, “ on peut vouloir organiser une randonnée d’environ dix jours sur la totalité des 170 kilomètres”. Le chemin, selon le responsable de le FFRandonnée,  est aussi accessible au trail et, mis à part quelques escaliers, aux VTT… Le GR 169 offre bien un nouvel espace pour les randonneurs et les autres sportifs outdoor.

Thèmes abordés

Notes

Note 01 Etude publiée fin mars par la FFR et  réalisée auprès de 2000 Français âgés de plus de 18 ans en décembre 2021 par L’union sport et cycle pour la fédération. Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le GR169 déploie 170 km de sentiers périurbains autour de Lyon

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement