Fonction publique

Karine Chapiteau : le SIG, la carte et le territoire

| Mis à jour le 09/05/2022
Par

Portrait de Karine Chapiteau, responsable système d'information géographique (SIG) à l'agglomération Dracénie Provence Verdon.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Dracénie Provence Verdon agglomération (Var, 107 000 hab.)

Avec son poste de responsable des systèmes d’information géographique (SIG), Karine Chapiteau est évidemment fichée devant son ordinateur. Pourtant, dans ses paroles et sur son écran, on ne voit que de la nature. « J’ai toujours voulu travailler pour l’intérêt général. Ma première ambition, à la sortie de mon BTS, c’était de travailler pour la protection incendies des forêts, à la DFCI. Comme je n’ai pas trouvé de poste, je me suis dirigée vers l’aménagement du territoire ». La carte plus que le territoire, puisque dès 2001 Karine Chapiteau met en place un SIG pour un syndicat intercommunal. « Là, je passais de l’autre côté, de l’usage vers l’administration. Heureusement, j’ai reçu beaucoup d’aide des réseaux existants, particulièrement des agents de la ville de Nice [Alpes-Maritimes, ndlr], qui a l’un des plus vieux SIG de France ».

Décrochant son concours de technicienne territoriale, elle arrive à la mairie de Lunel (Hérault), pour deux ans, où une fois encore elle met en place un SIG. Première tâche : remettre la main sur les données de la collectivité. Pas de carte sans information. « Il y avait une volonté politique de se désengager des éditeurs pour prendre la main sur les données. À l’époque, on était sur un logiciel où tout était verrouillé. Donc j’ai fait la migration sur un logiciel propriétaire. » Ensuite, elle saisit l’opportunité de rejoindre Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), où elle reste huit ans. Avec le soutien de sa hiérarchie, elle se lance dans une VAE qui lui permet d’obtenir son concours d’ingénieure territoriale. Et en novembre 2021, elle est nommée ingénieure principale.

En 2012, elle enfile un nouveau costume et prend son poste actuel de responsable de SIG. « C’est un poste isolé au sens de sa technicité », présente-t-elle. « Je n’ai pas de collègues qui vont connaître les spécificités de mon poste et comme c’est une petite collectivité, il n’y a pas de relais (référent SIG, ndlr) dans les autres services. Dans ces conditions, les réseaux professionnels sont très importants ». L’ingénieure participe depuis longtemps au groupe de travail AITF SIG-Topo, ainsi qu’au CRIGE Provence-Alpes-Côte d’Azur ou, précédemment, à Open IG. « Il y a une vraie solidarité. Les collectivités en avances partagent leurs expériences. Mais il m’arrive aussi d’être dans le rôle de transmission ».

Et la nature ? « Toute petite, je voulais être chercheuse, en biologie, en contact avec les animaux et la nature. Durant mon BTS, j’étais tous le temps dehors et c’était un vrai bonheur. Avec ma fonction, je suis moins sur le terrain mais la thématique n’est pas loin car je réponds aux besoins de plans et de données des techniciens ». Derrière la carte de son SIG, Karine Chapiteau voit la nature de son territoire.

  • 1998 : BTS agricole.
  • 2005-2007 : responsable SIG à la mairie de Lunel (Hérault).
  • 2007-2012 : Technicienne puis cheffe de bureau cartographie-topographie.
  • 2010 : ingénieure territoriale
  • Depuis 2013 : responsable SIG.
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP