Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Le groupe de réflexion Continuum Lab mise sur la jeunesse

Publié le 22/04/2022 • Par Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Rouages en métal
Fotolia
Composé d’universitaires et d’acteurs du continuum de sécurité, le comité scientifique du Continuum Lab a pour objectif de partager l’expertise de ses membres sur des sujets liés à la sécurité intérieure, à la justice et à l’organisation administrative de ces métiers.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Alimenter le débat public, formaliser des propositions concrètes pour faciliter le dialogue entre la population et les représentants des métiers de sécurité intérieure et de justice, et rétablir les liens de confiance notamment auprès des jeunes. C’est la mission que s’est donnée le groupe de réflexion Continuum Lab, créé en mai 2021. Il fédère les acteurs du continuum de sécurité sous l’égide de la mutuelle Intériale, de l’Ecole nationale supérieure de la police (ENSP), de l’Association des hauts fonctionnaires de la police nationale (AHFPN), de l’association Femmes de l’Intérieur, du fonds de dotation Amichemi, de l’Amicale des cadres de la police nationale et de la sécurité intérieure (ACPNSI) et de l’Association des anciens combattants et résistants du ministère de l’Intérieur (AACRMI).

Le think tank vient d’annoncer qu’il se dotait d’un comité scientifique qui apportera son expertise sur les différents sujets traités. Il est composé de :

  • Olivier Bachelard, professeur à l’Emlyon Business school, spécialiste des sujets ressources humaines dans la fonction publique ;
  • Marc Burg, préfet chargé de mission au secrétariat général du ministère de l’Intérieur, fondateur du diplôme universitaire sécurité intérieure (Dusi) et master de sécurité intérieure de l’université de Lorraine ;
  • Pascal Chaigneau, professeur émérite des universités et directeur du Centre HEC de géopolitique ;
  • Guillaume Farde, professeur affilié à Sciences-po et au Cevipof, spécialiste du continuum de sécurité ;
  • Didier Joubert, commissaire général auprès du cabinet du ministre de l’Intérieur en charge de la police de sécurité du quotidien, docteur en droit public de l’université de Lyon 3 ;
  • Patrick Laclemence, professeur à l’université de technologie de Troyes ;
  • Anne Muxel, directrice de recherches en sociologie et en science politique au CNRS (Cevipof/Sciences-po), spécialiste des comportements politiques et sociaux de la jeunesse ;
  • Olivier Renaudie, professeur agrégé de droit public à l’Ecole de droit de la Sorbonne, spécialiste des sujets de sécurité intérieure.

Focus sur la jeunesse

Le Continuum Lab se présente comme un espace de dialogue entre les différents acteurs pour aborder les sujets liés au continuum de sécurité. Pour l’année 2022, ses membres ont décidé de travailler sur le thème de la jeunesse.

Inspirés par les résultats du baromètre 2021 du Cevipof, qui montrent que les 18-24 ans constituent la tranche d’âge de la population ayant le moins confiance dans les forces de sécurité intérieure (52% contre 73% pour la population générale), ses membres ont décidé de faire de la jeunesse le thème de travail de cette année. Dans un premier temps, une enquête doit être réalisée pour obtenir une vision globale de la perception par la jeunesse des métiers de la sécurité intérieure et de la justice, et pour identifier les leviers et moyens possibles pour améliorer l’image des métiers de la sécurité et de la justice chez les jeunes.

Courant 2022, le Continuum Lab lancera également son Prix de mémoires universitaires, visant à récompenser les étudiants méritants ayant mené leurs travaux de recherche sur des thématiques liées au continuum de sécurité intérieure et de justice.

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le groupe de réflexion Continuum Lab mise sur la jeunesse

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement