Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bibliothèques

Bibliothèques : six questions sur l’impact de la crise sanitaire

Publié le 14/04/2022 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, Documents utiles, France

Bibliothèque d'école
WavebreakMediaMicro - adobestock.com
Une enquête conduite par le ministère de la Culture et publiée le 4 avril montre que le fort impact de la crise sanitaire sur les bibliothèques municipales et intercommunales est encore loin d’être effacé. L’analyse de six indicateurs permet de répondre à plusieurs questions-clefs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le ministère de la Culture et celui de l’Enseignement supérieur et de la recherche (pour les bibliothèques universitaires) ont conduit une enquête « flash »  du 31 janvier au 15 février 2022 pour mesurer l’impact de la crise sanitaire sur les bibliothèques, deux ans après le premier confinement de mars 2020.

Pour ce qui est des bibliothèques territoriales, plus de 1200 équipements municipaux et intercommunaux ont répondu au questionnaire.

Six indicateurs ont été étudiés :

  • l’évolution de la fréquentation ;
  • l’impact du passe sanitaire puis vaccinal ;
  • l’arrivée de nouveaux inscrits ;
  • l’évolution des activités d’animation culturelle en présentiel ;
  • le volume des prêts ;
  • l’activité numérique.

Autant de points de repère qui permettent de répondre à quelques questions-clefs.

Le public est-il de retour ?

La réponse ne peut que se faire en deux temps. Oui, la fréquentation reprend des couleurs : après une plongée vertigineuse (moins 50% de 2019 à 2020), elle est remontée de 17% en 2021. Mais cette reprise est encore très insuffisante : de 2019 à 2021, le solde global est lourdement négatif à moins 42%.

Capture -1(Source : ministère de la Culture)

Les bibliothèques enregistrent-elles de nouvelles inscriptions ?

L’arrivée de nouveaux inscrits suit la même évolution que la fréquentation : une baisse significative de 2019 à 2020 (- 39%), suivie d’une remontée de 2020 à 2021 (+ 19%), mais un solde global sur deux ans qui reste fortement négatif (-25%).

Les petites bibliothèques (moins de 5000 habitants, dans la classification des auteurs) ont enregistré une baisse de l’ordre de 50%, et « à  l’inverse, les bibliothèques desservant entre 20 000 et 50 000 habitants ont mieux résisté », soulignent les auteurs, avec des baisses autour de 40%. Enfin, les équipements desservant plus de 50 000 habitants enregistrent la baisse la moins forte sur deux ans (-36%).

La dynamique des prêts a-t-elle été cassée ?

Force est de constater que l’activité de prêt est à la peine depuis la pandémie : le volume des rotations reste de 18% inférieur à ce qu’il était en 2019. L’évolution suit la même tendance dans toutes les strates de population desservie. Les grands équipements desservant plus de 100 000 habitants enregistrant une situation un peu plus dégradée.

Capture-2

(Source : ministère de la Culture)

Le passe sanitaire puis vaccinal a-t-il  eu un effet dévastateur ?

Contre toute attente, l’étude ne permet pas de dire que le passe a brutalement cassé la fréquentation. Les auteurs concluent plutôt à un éventuel coup de frein sur sa remontée.

L’étude du mois de septembre 2021 permet de scruter l’effet du passe sanitaire imposé aux adultes à partir du 9 août. L’étude des mois d’octobre, novembre et décembre donne à voir l’impact de l’élargissement du passe sanitaire aux jeunes de 12 à 17 ans. Or que voit-on ? Qu’en dépit du passe, la fréquentation a poursuivi sa remontée. Mais « il est tout à fait possible que le pass sanitaire soit venu ralentir la dynamique d’augmentation de la fréquentation enclenchée avant son instauration », nuancent les auteurs.

En revanche, l’extension du passe sanitaire aux jeunes de 12 à 17 ans semble avoir eu un « effet probable », dans la mesure où en octobre et novembre 2021, la fréquentation fléchit par rapport à juin.

Les animations culturelles ont-elles repris ?

Les enquêteurs ont pris en compte

  • le nombre d’événements organisés ;
  • le public touché par ces événements.

L’enquête montre une situation délicate (d’autant plus inquiétante que c’est ce volet d’activité qui, dans les petites communes, fait des bibliothèques l’équipement culturel de base).

Lors de la première phase de la crise sanitaire (2019-2020), les activités ont chuté de 59%, et leur public s’est effondré en perdant 67%. Ensuite (2020-2021), une reprise s’est amorcée, avec un « rebond marqué » des activités (+ 41%) et un public plus présent à +27%. Sur les deux ans, le bilan reste très lourd : des activités culturelles en baisse de 42%, et une fréquentation en chute de 57%

Le boom du numérique s’est-il confirmé ?

La réponse est clairement oui. Le nombre de personnes inscrites aux activités numériques a bondi de 55% depuis la pandémie dans les équipements municipaux et intercommunaux. Avec une nette avance pour les bibliothèques desservant plus de 20 000 habitants.

Pour les équipements territoriaux, cet enrichissement de l’offre a principalement pris la forme d’acquisition de nouvelles ressources et une augmentation du nombre de livres numériques disponibles.

Capture-3

(Source : ministère de la Culture)

Les bibliothécaires ont pu mesurer les centres d’intérêt numérique du public : tout ce qui concerne l’autoformation (79%), les périodiques et la presse (78%) et  les vidéos (72%) constituent le trio de tête de la demande.

Capture-4

Références

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bibliothèques : six questions sur l’impact de la crise sanitaire

Votre e-mail ne sera pas publié

bibdésespéré

15/04/2022 09h43

Une vision exclusivement axée sur le public qui évacue les impacts côté personnel des établissements, notamment sur la phase pass sanitaire, la seule question portant sur la façon dont a été contrôlé le pass ( redéploiements, externalisation, etc.)… Quel est en effet l’impact de la crise et du pass sur la gestion humaine des établissements : arrêts maladie, suspensions, grève ? Fort regrettable que l’État n’ait pas profité de l’enquête pour avoir des remontées sur le sujet qui aurait permis de documenter cet épisode de façon sérieuse. Il ne s’agit pas de juger du bien fondé ou non de la mesure mais de mesurer son impact en interne. Finalement, le ministère démontre une nouvelle fois son désintérêt pour une profession qu’il a abandonnée durant les deux ans de crise.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement